Bannière Festival film court Villeurbanne 2019

ÉMILIE JOLIE

Gentil petit conte

La veille de la rentrée, Émilie est inquiète. Elle se demande si son père, très occupé, s'intéresse vraiment à elle. Retrouvant un livre de contes qu'elle lisait étant petite, elle se replonge dedans, sur les conseils de sa mère...

Après la comédie musicale, Philippe Chatel n'en finit plus de décliner son conte musical. Car Émilie Jolie est sorti en disque en 1979. Nombre de grands noms de la chanson française ont prêté leurs cordes vocales à ce conte intemporel, qui n'a cependant jamais cessé d'évoluer. Robert Charlebois, Henri Salvador, Julien Clerc, Louis Chédid, Françoise Hardy, Alain Souchon et Laurent Voulzy, et bien sûr Philippe Chatel lui-même pour la version de 79. Jacques Dutronc, Michel Fugain, Johnny Hallyday, Maurane, Axelle Red, Khaled, Alain Chamfort, Arnold Turboust et Étienne Daho, Alain Bashung, Lara Fabian, Art Mengo, et toujours Philippe Chatel pour la version de 97. Le spectacle a lui été porté à la scène en 1984, puis en 2002, toujours couronné d'un immense succès. Quelques 32 ans et de nombreuses versions séparent donc l’original de son adaptation en dessin animé.

La bonne idée du film est d'avoir relégué les passages chantés au minimum, ceux-ci servant plus de transitions que de cœur de l'intrigue. On retrouve bien entendu avec plaisir la très célèbre chanson d'Emilie Jolie et du grand oiseau, ainsi que la triste mais entraînante chanson du hérisson. La multitude de personnages amusera les plus petits tandis que l'aspect un peu fouillis pourra agacer les plus grands. Ceux qui ont oublié ce que c'est de rêver retrouveront ici un peu de leur âme d'enfant. Car ce conte de magie, donnant courage et pouvoir à cette craintive petite fille, n'est rien d'autre qu'un rêve optimiste, aux couleurs vives et aux décors travaillés. Le dessin animé, sans adopter une forme révolutionnaire, ni atteindre le niveau pictural des films de Michel Ocelot, ne démérite cependant pas, mêlant des contours de personnage relativement simple agrémentés de diverses textures, sur fond de décors esthétiquement travaillés dans leur cohérence. Un gentil petit conte.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire