Banniere Festival de Venise 2022 ( Mostra del Cinema de Venezia 2022

DEVDAS

Un véritable feu d'artifice

De retour de Londres après dix ans d’absence, Devdas, fils d’un riche propriétaire, retrouve Paro, son amie d’enfance. Entre les jeunes gens, la complicité enfantine laisse place à un profond amour. Mais la famille de Devdas, d’un milieu socialement supérieur, s’oppose à cette union. N’osant tenir tête à sa famille, Devdas quitte Paro. Mariée à un aristocrate aussi âgé que fortuné, la jeune femme quitte leur village natal. De désespoir, Devdas s’exile à Calcutta où, malgré la dévotion d’une courtisane, il sombre dans l’alcoolisme…

Méconnu, Bollywood, véritable usine à films, ne cesse ne nous étonner. Un an après " Lagaan " (une véritable réussite qui a permis de (re)découvrir le cinéma indien), " Devdas " est un condensé du genre : tout y est excessif : les couleurs, les émotions, les musiques… et c'est absolument délicieux.

Adapté du roman homonyme (considéré comme le Roméo et Juliette indien) de Sarat Chandra Chattopadhyay, " Devdas " est le récit d'une histoire d'amour impossible entre deux jeunes gens issus de milieux différents et de la quête destructrice que Devdas va alors mener : ayant renoncé à l'amour de sa vie par convention, le jeune homme s'interdit à jamais d'être heureux. Entre une femme qu'il ne cessera jamais d'aimer et une courtisane à laquelle il n'ose s'abandonner, Devdas choisira la mort.

L'excès est donc le maître mot de ce film : des décors majestueux, des costumes impressionnants, des scènes de danse et de chant magiques, des actrices d'une rare beauté… tout n'est qu'or, cristaux, grelots, bracelets, voiles… bref kitchissime à souhait et, de ce fait, tellement bon ! Le spectateur suit, 3 heures durant, le destin de ces personnages, rencontres, séparations, confrontations… A grand renfort de larmes (les acteurs ont les yeux rouges environ 2h50), on ne peut que se laisser porter, envahir par des émotions toutes simples, passer du rire aux larmes et apprécier. Un vrai divertissement qui peut laisser insensible ceux qui s'attendent à autre chose que ce qu'est " Devdas " : un film bollywoodien avec tout ce que ce genre implique.

Lisbeth LanversEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire