Banniere_CANNES-2019

DANS LES BOIS

Avec

Immersion dans une forêt primaire

Dans une forêt de la Baltique, de nombreuses espèces se côtoient. Certaines sont plus visibles la nuit, d’autres le jour. Et les bruits qu’on pourraient parfois croire issus de l’activité humaine, sont en fait aussi le fruit de la vie animale…

Dans les bois documentaire image

"Dans les bois" est un documentaire lituanien nous immergeant au coeur de l'une des dernières forêts primaires de la région Baltique. Pendant environ une heure, il nous invite à croiser les habitants de cette forêt, de manière frontale, sans musique ni commentaires, loin de la poésie d’un "Microcosmos", sans récit façon Disney Nature, peut-être pour mieux capturer l’essence de la vie des centaines d’espèces qui peuplent les lieux. Sans guide autre que les rythme d’une journée, d’une météo changeante, ou celui des saisons, le film donne à voir quelques images inédites et fascinantes, comme une araignée se mouvant dans des restes de neiges, la rivalité entre deux oiseaux, filmée tantôt en caméra subjective (donc de très près), tantôt de loin entre des troncs d’arbres (comme à la place d’un intrus), ou encore le repas d’oisillons, carnage mis en valeur au ralenti.

Si quelques scènes sont frappantes, le reste du film ne fait qu’effleurer l’existence de chacune des espèces, le documentaire préférant embrasser la quantité plutôt que s’attarder sur l’un ou l’autre. Résultat de huit ans de travail, dont quatre de tournage et de montage, "Dans les bois" recèle tout de même une qualité particulière, qui fait de lui un film à part : son travail impressionnant sur le son, captant et amplifiant le moindre bruit de la forêt. C’est grâce à ce dernier, que ce documentaire se démarque des nombreux autres portant sur la vie sauvage, et que l’immersion prend vraiment du sens.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire