Parce qu'on en a jamais assez !

COMPANY

Un film de
Avec

De belles images autour de personnages sans âme

Robert Altman, grand habitué des films chorals, semble avec The Company, bien mal à l'aise pour filmer les aventures de son personnage principal, qui entre des déboires conjugaux, ceux liés à son métier, sa passion, doit aussi se reconstruire et trouver un petit ami nouveau. Alors il préfère s'intéresser à la troupe toute entière dont il illustre les belles figures à la manière d'un plat documentaire.

Coté scénario, les personnages sont sans aucun relief, comme si leurs vies privées ou leurs rivalités étaient réduites à anecdotes. On est bien loin d'un Chorus Line, ou même de l'intelligent Au beau milieu de l'hiver de Branagh, qui traitait lui, de la création théâtrale. Heureusement, il y a les costumes du ballet final, et quelques sublimes chorégraphies, qu'apprécieront même les néophytes.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire