Parce qu'on en a jamais assez !

CLOCHETTE ET LA CRÉATURE LÉGENDAIRE

Un film de Steve Loter

Épine dans le pied

Nyx, la fée des animaux, n'en fait qu'à sa tête. Ramenant un bébé faucon au cœur du village des fées, elle met tout le royaume en danger. Mais alors que le passage d'une comète verte réveille une créature légendaire, Nyx va tenter de s'approcher de celle-ci...

Les épisodes de « Clochette » se suivent, mais ne se ressemblent pas. Les petites têtes blondes, avides de fées et autres princesses, tiqueront peut-être sur le fait que leur personnage préféré un ici carrément en retrait (il s'agit plus d'une aventure de Nyx, une autre fée, rouquine, histoire qu'on la distingue bien). Mais elles se contenteront sûrement de la beauté de la robe scintillante de la Reine, des quelques chansons, et de la gentillesse ambiante qui écrase tout sur son passage (même la grosse bébête, sensée être inquiétante, ressemble à un gros nounours, et nous est présentée comme ayant bobo du fait d'une épine dans le pied.

Vous l'aurez compris, le scénario, d'une niaiserie à tout crin lorsqu'il tente d'évoquer la complicité « entre filles », n'a pas grand chose de très élaboré et pourrait se résumé en quelques mots : inquiétude de découvrir le monstre, capture du monstre et libération du monstre. L'animation est minimale (les effets de mouvement des poils, cheveux ou feuillages, comme les articulations des mouvements sont à peine esquissés), sauf dans les scènes d'orage, et les personnages sont tout juste inexistants. Et si ce genre de production retournait dans le DTV (Direct to video) ?

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire