LES CHRONIQUES DE RIDDICK

Un film de David Twohy

Une suite explosive loin d'être Riddick(ule !!!).

5 ans après les évènements de PITCH BLACK, le hors la loi le plus solitaire est de retour. Cette fois ci une secte monstrueuse envahi l'univers et ravage une à une les planètes en les soumettant à sa terrible doctrine. Malgré lui, Riddick va se retrouver au cœur des combats et des pensées de l'ennemi. La faute à ses exceptionnelles facultés de survie ainsi qu'à ses mystérieuses origines…

L'univers décrit par David Twohy est certainement un des mieux illustrés parmi les nombreux films de science fiction sortis ses dernières années. Puisant dans son sens de la description et du détail juste, il parvient à retranscrire un univers des plus crédible, où les inspirations stylistiques et scénaristiques appartiennent à de nombreux genres cinématographiques, comme le péplum, le western et autres films médiévaux.

Dans la forme comme dans le fond, l'allégorie des sectes et de leur vision du monde retranscrit parfaitement celles plus contemporaines. D'autant que le réalisateur attache une grande importance à ses nombreux personnages, leur laissant le temps de développer, pour une fois dans ce genre de production, un semblant de psychologie. Les scènes d'action et les effets spéciaux ne sont pas en reste et recréent avec merveille un monde de souffrance et de combat.

Mais il ne faut surtout pas oublier le meilleur morceau de ce film : Riddick lui-même. Il représente tout autant le grain de sable dans les rouages, que le méchant ultime bien plus charismatique d'habitude que les héros. Et c'est là que le film est des plus jouissif. Dès son entrée en scène, il accapare l'écran et le spectateur en vient à admirer autant ses capacités physiques que son caractère et ses répliques cinglantes. D'un regard ou d'un geste il remplit l'écran redonnant au spectateur une image de ces héros disparus, de ceux qui rentrent « dans le lard », qui ne respectent rien à part eux-mêmes, bref l'image même de l'anti-héros absolu.

Un très bon film de science-fiction, avec un personnage ultra-charismatique, avec un véritable scénario, qui révèle au final, une surprise de taille !

Guillaume BannierEnvoyer un message au rédacteur

À LIRE ÉGALEMENT

Laisser un commentaire