Bannière Reflets cinéma ibérique et latino américain 2020

CHIMPANZÉS

Pour sa petite bouille...

Dans une forêt tropicale d’Afrique équatoriale, le petit chimpanzé dénommé Oscar est élevé par sa mère. Il apprend peu à peu les choses de la vie, au milieu des membres du clan de Freddy, un alpha male vieillissant. Mais les jeux de pouvoir et les luttes de territoires vont bientôt changer son destin…

« Chimpanzés » est la quatrième production de Disneynature, la branche documentaire de la firme aux grandes oreilles. Après « Les Ailes pourpres » sur les flamands roses, « Pollen » sur les fleurs et la pollinisation, et « Félins » l'an dernier, voici donc l'histoire d'un petit primate de Côte d'Ivoire, dont l'espèce est censée être la plus proche de l'être humain.

Bien entendu les images de ce petit chimpanzé, ridiculement petit par rapport à ses congénères, sont pleines d'une tendresse assumée, et l'on s'amuse de le voir grandir et découvrir le monde. Cependant le commentaire, tantôt voix-off d'Oscar lui-même ou de ses congénères, nous livrant ainsi quelques-unes de leurs pensées, tantôt discours redondant avec l'action, finit par être envahissant.

Difficile cependant de raconter une histoire sans disposer d'un système narratif. Malheureusement cette fameuse histoire, contrairement aux « Ailes pourpres » ou à « Félins », semble ici bien peu à la hauteur de l'enjeu (la disparition progressive des chimpanzés et de leurs habitats), finissant par se résumer à une pénible succession d'attaques d'un clan voisin, désireux de s'approprier la nourriture du clan de Freddy. Reste la prouesse technique, l'équipe réussissant à nous immerger au cœur de cette tribu, et la bobine touchante de ce petit chimpanzé au destin hors du commun.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire