Bannière Cinélatino Toulouse présentiel 9 au 13 juin 2021

C'EST DUR D'ÊTRE AIMÉ PAR DES CONS

Un film de Daniel Leconte

Qui tire les ficelles ?

En 2004, l’hebdomadaire satirique « Charlie Hebdo » décide d’apporter son support à un magazine danois, en publiant les mêmes caricatures de Mahomet, ayant alors fait scandale. Début 2007 s’ouvre un procès visant la publication, portant à la fois sur la nature raciste de 3 des dessins, mais également sur la couverture représentant le prophète en pleurs, écoeuré de représenter les intégristes et déclarant « c’est dur d’être aimé par des cons… »…

Ce documentaire poil à gratter est monté à la manière d'un compte à rebours, depuis les réunions de rédactions durant lesquelles fut décidée la publication des fameux dessins, jusqu'à l'ouverture du procès, puis la sentence, fébrilement attendue. Au fil du récit, on voit l'inquiétude se dessiner, notamment sur le visage de Philippe Val, rédacteur en chef fanfaron, qui décide de s'étonner de tout, et de mener campagne de manière médiatique. Des rencontres avec des politiques ou artistes inquiets des menaces sur la liberté d'expression que représenterait une condamnation, jusqu'à l'exercice de rédaction en chef d'un numéro de "Libération", il est bien difficile de ne pas prendre parti.

Rythmé par une musique bouillonnante et des frappes à la machine, cette descente aux enfers, durant laquelle on se demande qui va encore bien pouvoir tirer les ficelles, du président du conseil du culte musulman à un certain ministre de l'intérieur, revêt bien des aspects surréalistes. Paroles d'avocats, entretiens, croquis ou aquarelles de moments du procès, Daniel Leconte reconstitue l'une des luttes d'un petit contre des grands invisibles, les témoignages virant nécessairement à l'idéologie et au droit à la laïcité. Si comme le dit Philippe Val « le débat d'idée produit du rire, et c'est ça qui fait chier les curés », on se dit qu'ici, l'ironie transparaît belle et bien, autant que l'inquiétude, mais reste toujours positive.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

À LIRE ÉGALEMENT

Laisser un commentaire