Parce qu'on en a jamais assez !

CABIN FEVER

Un film de Eli Roth

Un délirant jeu de massacre, qui verse dans le gore

Une bande de jeunes américains ayant loué un chalet dans un coin reculé d'un Etat du Sud, se trouve un soir nez à nez avec un homme vraisemblablement malade et contagieux…

Débutant tel un n-ième film pour ados, où de beaux jeunes gens en proie à des démons intérieurs plutôt sexués, s'en vont dans un lieu isolé, pour se faire découper par un vilain psychopathe ou un attardé du cru, ce film prend rapidement un virage bien plus critique et sanguinolent que prévu. Cette histoire de contagion mortelle est l'occasion pour chacun de dévoiler ou de découvrir ses pires instincts. En cela le film penche peu à peu vers la critique du système individualiste américain.

Et au milieu de flots de sang et de grand-guignolesques scènes de boucherie, se dessine un renversement progressif de l'origine de la menace : ce sont les habitants du coin qui sont mis en danger par la présence des jeunes gens. Et petit à petit, point un certain propos sous jacent sur le racisme, l'ignorance et les préjugés sociaux. Un film étrange et jubilatoire, qui joue violemment avec les clichés, sur le Sud reculé notamment.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire