Parce qu'on en a jamais assez !

BRAVE STORY

Un film de Kōichi Chigira

Initiatique

Un petit garçon, persécuté par des camarades, est fasciné par le petit nouveau, qu'il croit avoir croisé dans un immeuble abandonné. Alors qu'il le suit, il découvre une porte derrière laquelle il va découvrir un monde aussi étrange que prometteur...

Souhaiter que sa mère guérisse. Changer sa destinée. Voilà ce qu'un jeune garçon, peu sûr de lui, peut en effet souhaiter. Vouloir le courage, et toutes les autres qualités qui font un homme, paraît également légitime. Et c'est là ce que propose le monde dans lequel pénètre Wataru: Vision. Pour cela, et pour qu'une déesse réalise son voeux, il va devoir affronter diverses épreuves, et parcourir des contrées riches en rencontres et en ennemis. En réalité, « Brave story » est construit à l'image d'un jeu vidéo. Le garçon est d'abord jaugé en terme de qualités, lui attribuant des points qui font de lui un guerrier, contrairement à son ami, clairement identifié comme magicien. Il doit ensuite franchir des niveaux et trouver des pierres précieuses (gèmes), qui viendront orner son épée magique et augmenter son pouvoir.

Les décors et créatures sont agréables à l'oeil, confectionnant un monde aussi inquiétant que fascinant, dans lequel de vilains démons vont s'immiscer, menant au chaos ces immenses contrées. Et le passage à l'âge adulte se fera dans la souffrance, au travers de choix pas évidents à faire. Une jolie histoire, pleine de fantaisie et d'aventures, qui ravira les amateurs de mangas, et autres séries animées.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire