Parce qu'on en a jamais assez !

AWOL

Un film de Deb Shoval

La valse des hésitations

Joey travaille ponctuellement à la foire dans une petite ville rurale de Pennsylvanie, et hésite à s'enrôler dans l'armée afin de pouvoir payer ensuite ses études. Un soir, alors qu'elle l'avait remarquée, Rayna, mère de deux enfants, l'entraîne dans une virée avec ses amis. Finissant la soirée ensemble, elle devient l'amante régulière de celle-ci, tout du moins lorsque le mari est absent...

Avec "Awol", Deb Shoval réalise un film à la fois sensible et sensuel, dans lequel l’expression « tomber amoureuse » prend tout son sens. Grâce à deux actrices épatantes (Lola Kirke, vue dans "Mistress America" et Breeda Wool, parfaite en tentatrice elle-même déboussolée) cette histoire, sur fond d’Amérique profonde et de petits boulots, parvient à séduire et émouvoir, malgré une intrigue quelque peu minimale.

En développant son propre court métrage, multi-primé, la réalisatrice fait la part belle à la relation entre ces deux femmes en devenir, qui devront un jour faire des choix et prendre des risques. Face à la passion et ses emballement, son scénario en oublie cependant quelque peu la notion de crédibilité sur la fin. Mais au delà de l’histoire d’amour au féminin, elle interroge à la fois la domination masculine, l’ennui au quotidien et les limites du désir d’évasion.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire