Banniere Festival de Cannes 2021 sélection quotidiennes critiques

L'AMOUR SANS PRÉAVIS

Un film de Marc Lawrence

Bluette des plus agréables

Une jeune avocate engagée dans de justes causes (Sandra Bullock), décide d’accepter l’offre d’un milliardaire dilletante (Hugh Grant) dans l’espoir de sauver le Centre Social de son enfance…

La nouvelle comédie du moment réunit donc le séducteur Hugh Grant et la charmante frimousse de Sandra Bullock. Le premier campe sur son rôle de séducteur indolent, totalement inconscient de la portée de ses actes. La seconde joue toujours les filles décalées, un peu hors du temps, ou de la société, légèrement rebelles sur les bords. Entre les deux, le courant ne peut évidemment que passer, et le respect s'installer.

Si les fils sont cousus de fil blanc, on passe tout de même un bon moment, et la romance s'avère assez délicieuse. Certains passages sont assez bien sentis, comme le côté Pretty Woman version mec, lors des essayages de Grant, ou la rencontre avec les parents. Sympathique.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire