Bannière Festival film court Villeurbanne 2019

ALI G

Un film de Mark Mylod

Comédie loufoque

Ali G mène une vie de gangster de rue, classique, se faisant sucer par son chien 2Pac, et rêvant de minettes bien roulées autres que sa copine Julie, et affrontant le gang rival à coup de courses effrénées de R5. Mais lorsque le centre social de sa ville de Stain est amené à fermer, il décide de s'engager…

Après quelques premières scènes particulièrement lourdes et d'un niveau encore inférieur à celui des 'y-a-t-il un flic', du fait d'une réalisation et d'un montage totalement ridicules, Cette comédie britannique décolle enfin. Et c'est l'entrée de cette parodie lourdingue des milieux des gangtas' dans une dimension autre, lorsque Ali G devient candidat aux élections au parlement, qui va donner lieu à des gags, il faut bien l'admettre, plus osés les uns que les autres, et, pour beaucoup, réussis.

Ainsi, notre héros deviendra conseiller du premier ministre, insufflant de nouvelles politiques en matière d'éducation (on apprend les maths en vendant du shit), de sport, ou de sécurité. L'imagination des scénaristes est sans limites et clairement orientée cul et drogue. Personne ne s'en plaindra. Dommage cependant que la mise en scène soit si peu inventive (multiples gros plans sur le héros, scènes d'actions baclées…). Une heure et demi pour rire… gras.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire