Banniere_Festival_Lumiere_2020

A COPY OF MY MIND

Un film de Joko Anwar

Un subtile mélange entre histoire d'amour et thriller

Non contente des sous-titres d'un DVD, Sari, 28 ans, travaillant dans un salon de beauté, ramène son exemplaire. Elle fait alors la connaissance d'Alex, 30 ans, qui se charge de cette mission sur des DVD piratés. Tous deux deviennent rapidement amants...

On l'attendait certainement dans un registre plus habituel. Joko Anwar, auteur indonésien du remarqué "Modus Anomali" surprend son monde avec une jolie bluette, sur fond de thriller politique. Il nous propose ici une histoire de rencontre sur fond de sous-titrage de DVD piratés, qui vire progressivement à la poursuite infernale, aux enjeux politiques sous-jacents. Sous sa remarquable direction, l'union des deux genres fonctionne à merveille, entre l'amour naissant d'une jeune femme qui rêve de grands écrans (et donc d'une vie meilleure) avec un motard traducteur à ses heures - y compris pour de l'inavouable porno-, et un film d'action nerveux et violent, dans lequel une maladresse les plonge.

Opposant désir plutôt sain d'une ascension sociale (la fille est en train de changer de salon de massage et se montre impatiente de passer de l'apprentissage à la pratique...) et manigances des puissants, le réalisateur provoque progressivement une certaine inquiétude, puis un doux écoeurement. N´hésitant pas à montrer la torture, il sait aussi créer le malaise par des dispositifs simples (le travelling arrière dans la rue étroite).

Le scénario a l'intelligence de caresser le spectateur dans le sens du poil, titillant son désir de justice, et jouant donc la carte du suspense et d'une possible victoire de David contre Goliath. Élégant au niveau esthétique, parfois sensuel, « A Copy of My Mind » réussit, sans angélisme aucun, à créer une véritable ambiance qui fleure bon un certain exotisme.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire