Parce qu'on en a jamais assez !

ARTICLES

cannes 2013 - Sélection officielle Hors Compétition

66e Festival international du film de Cannes 2013
du mer 15 au dimanche 26 mai 2013
au Palais des festivals de Cannes – France

Avec une nouvelle ouverture signée Baz Luhrmann, Johnnie To en séance de minuit, le nouveau Guillaume Canet tourné en anglais, Stephen Frears en séance spéciale, et le duo Forest Whitaker / Orlando Bloom en clôture, le Festival de Cannes 2013 devrait réserver quelques instants festifs, malgré la réduction de la voilure côté nombre de films hors compétition. Demandez le programme !Les films hors compétition

Ouverture
GATSBY LE MAGNIFIQUE
de Baz Luhrmann
avec Leonardo Dicaprio, Carey Mulligan, Tobey Maguire...

Son premier film avait été présenté à Un certain regard en 1992 (« Ballroom dancing »). Après avoir connu un soudain succès avec son second, « Roméo + Juliette », Baz Luhrmann était venu clore en beauté sa trilogie du rideau rouge, au Palais des festivals en 2001, avec « Moulin rouge ». Nombre de festivaliers se souviennent d’ailleurs que ce fut l’une des ouvertures les plus resplendissantes de par les envolées romanesques de ce film hors norme. Voic donc le réalisateur australien de retour à Cannes, après le semi-échec d’ « Australia » en 2008, pour un remake du film de Jack Clayton datant de 1974, et surtout une adaptation vraisemblablement flamboyante du roman culte de F. Scott Fitzgerald.

La Bande-annonce de « Gatsby le magnifique »

ALL IS LOST
de J.C. Chandor
avec Robert Redford

Le réalisateur de « Margin call », qui avait créé la surprise au Festival de Berlin 2011 en disséquant les événements qui marquèrent le début de la crise économique actuelle, arrive à Cannes avec ce qui est seulement son second long-métrage. Un film avec un unique acteur, Robert Redford, navigateur en solitaire, qui découvre à son réveil que la coque de son voilier de 12 mètres a été percée lors d'une collision avec un container flottant à la dérive. L'homme face à la tempête, pour près de 1h45 de tension.

BLOOD TIES
de Guillaume Canet
avec Clive Owen, Billy Crudup, Marion Cotillard, Zoe Saldana, Mila Kunis, James Caan, Matthias Schoenaerts, Lily Tailor...

« Blood ties » est remake américain du film « Les Liens Du Sang » mis en scène en 2008, par Jacques Maillot, avec Guillaume Canet lui-même et François Cluzet. Une belle montée des marches en perspective, pour un film qui permet aussi les retrouvailles, un an après « De rouille et d'os », de Marion Cotillard et Matthias Schoenaerts. C'est le quatrième film de Guillaume Canet réalisateur, après « Mon idole », « Ne le dis à personne » et « Les petits mouchoirs », et le premier tourné en anglais. Il s'agit de l'histoire des retrouvailles entre deux frères, l'un flic, l'autre voyou fraîchement libéré de prison.

LE DERNIER DES INJUSTES
documentaire
de Claude Lanzmann

Le metteur en scène de "Tsahal" (1994), "Shoah" (1985) et "Pourquoi Israël" (1972) n'avait pas réalisé de long métrage depuis 2001 et "Sobibor, 14 octobre 1943, 16 heures" sur la révolte d'un camp d'extermination nazie en Pologne, revient, à 87 ans, avec un documentaire fleuve (près de 3h40), consacré à Theresienstadt, la ville « donnée aux juifs par Hitler », « ghetto modèle », ghetto mensonge élu par Adolf Eichmann pour leurrer le monde. A travers 3 époques, et les récits de Benjamin Murmelstein (à l'époque Rabbin et dernier Président du Conseil Juif du ghetto) le film tente d'éclairer la genèse de la solution finale.

Clôture
ZULU
de Jérôme Salle
avec Orlando Bloom, Forest Whitaker, Conrad Kemp...

Dans une Afrique du Sud encore hantée par l'apartheid, deux policiers, un noir, un blanc, pourchassent le meurtrier sauvage d'une jeune adolescente. Voici le pitch du nouveau film du réalisateur français, plutôt incliné thrillers, puisqu'il fut l'auteur de « Anthony Zimmer », « Largo Winch » et « Largo Winch 2 ». Une surprise alliant le fond et l'action, pour une clôture en beauté ?Les séances de Minuit

MONSOON SHOOTOUT
d'Amit Kumar

Un thriller indien, autoir de la première enquête d'un policier débutant devant faire des choix parmi les plus importants. Un film qui rentre dans l'hommage au cinéma indien, mis à l'honneur cette année par le Festival de Cannes.

BLIND DETECTIVE
de Johnnie To

Obsédé par la figure du policier justicier, Johnnie To, un habitué de Cannes (il avait été notamment en compétition avec « Election » en 2005 et « Vengeance » en 2009), revient en séance de minuit (où il avait déjà présenté « Breaking news »), avec un film qui promet humour et violence (dans la veine de son jouissif « Mad detective » ou de « Sparrow » ?). Il faut dire que la perspective d'un policier aveugle qui mènent l'enquête sur un hold-up, a forcément de quoi intriguer.

La bande-annonce de « Blind detective » :
Les Séances Spéciales

MUHAMMAD ALI’S GREATEST FIGHT
de Stephen Frears
avec Benjamin Walker, Christopher Plummer, Danny Glover, Frank Langella...

Produit pour la chaîne HBO, ce biopic sur le boxeur Muhammad Ali est apparemment centré sur son refus de servir au Vietnam, en 1967. L'anglais Stephen Frears est venu pour la dernière fois à Cannes, hors compétition, avec « Tamara Drewe » en 2010. On l'avait vu auparavant sur la Croisette avec certaines de ses comédies sociales anglaises, telles « The van » en compétition en 1996, ou « The snapper » en 1993 du côté de la Quinzaine des réalisateurs, ou le drame « Prick up your years » en compétition en 1987.

WEEK END OF A CHAMPION
documentaire
de Roman Polanski et Frank Simon
avec Roman Polanski, Jackie Stewart...

Un documentaire proposant d'approcher la Formule 1, au travers de la mise en regard des 3 jours passés en 1971 par Roman Polanski, auprès de la gloire de l'automobile Jackie Stewart lors du Grand Prix de Monaco, et d'un entretien récent entre les deux hommes. Roman Polanski sera donc sur tous les fronts pour ce Festival de Cannes 2013, puisqu'il est aussi en compétition avec « La Vénus à la fourrure ».

STOP THE POUDING HEART
de Roberto Minervini
avec Sara Carlson, Colby Trichell, Tim Carlson...

Le réalisateur de « Low tide », remarqué au Festival de Venise 2012 dans la section Orrizonti, débarque à Cannes en séance spéciale, avec un film dont ignore pour l'instant tout.

SEDUCED AND ABANDONED
documentaire
de James Toback
avec Martin Scorsese, Francis Ford Coppola, Alec Baldwin...

Présent à Un certain regard en 2008, James Toback revient cette année avec un documentaire sur... la difficulté de monter un film ! Connu pour « Mélodie pour un tueur » avec Harvey Keitel en 1978 (dont le remake français était « De battre mon cœur c'est arrêté » de Jacques Audiard), James Toback n'a pas véritablement retrouvé le succès depuis, réalisant entre autres « Harvard story » ou « When will I be loved ? ». Il reste un scénariste reconnu, ayant notamment signé « Bugsy » de Barry Levinson.

BITE THE DUST (Otdat Konci)
de Taisia Igumentseva
avec Maksim Vitorgan, Sergey Abroskin, Anna Rud...

Il s'agit d'un premier film, tout droit sorti de la Cinéfoundation du Festival.L'hommage :
HOMMAGE À JERRY LEWIS
avec la projection de son nouveau film
MAX ROSE
de Daniel Noah
avec Claire Bloom, Jerry Lewis, Kevin Pollak...

On sait peu de choses du nouveau film de Jerry Lewis, hormis qu'il ne s'agit pas d'une comédie, mais d'un drame centré sur un homme veuf qui repense aux moments importants de sa vie.

Pays à l'honneur :
INDE
avec la projection du filmavec la projection du film
BOMBAY TALKIES
de Anurag Kashyap, Dibakar Banerjee, Zoya Akhtar, Karan Johar...

4 histoires réalisées par 4 réalisateurs différents, pour célébrer les 100 ans du cinéma indien. Une séance être chanson, rires et larmes, à ne pas bouder.

La bande-annonce de « Bombay talkies »

Informations

Pour plus de renseignements:
Festival international du film de Cannes 2013
du 15 au 26 mai 2013
Site officiel: http://www.festival-cannes.com

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur