Parce qu'on en a jamais assez !

ARTICLES

cannes 2013 - Rumeurs et pronostics pour une sélection

Festival international du film de Cannes 2013
du mer 15 au dim 26 mai 2013
Cannes – France

Paul Newman et Joanne Woodward incarnent, à travers l’affiche de cette année, le 66e Festival de Cannes, qui se tiendra du 15 au 26 mai prochain. Alors, à quelques jours de la révélation des membres du Jury et de l’annonce de la sélection officielle des films, qu’en est-il des rumeurs et des pronostics ? Abus de ciné fait le point de ce que pourrait être, une fois de plus, le plus grand festival de cinéma au monde.

C’est le 18 avril prochain à Paris que Thierry Frémaux rendra publique la sélection officielle du prochain Festival de Cannes. Pour l’heure le secret est bien gardé d’autant plus que, même en dernière ligne droite, il est bien connu que le délégué général de la manifestation cannoise doit encore visionner quelques films tout juste finis d’être mis en boîte ! Ce qu’il y a de sûr aujourd’hui, c’est que Steven Spielberg présidera le Jury du Festival, que Baz Lurhman montera les marches pour son film "Gatsby le magnifique" dès le premier jour puisqu’il fait l’ouverture, hors compétition, et que Jane Campion sera à la tête du Jury des courts métrages et de la Cinéfondation.

La bande annonce du film d'ouverture : Gatsby le magnifique
On y croit !

Dans les films dont on peut être quasiment sûr qu’ils seront sélectionnés pour cette 66e édition, citons "Inside Llewyn Davies" des frères Coen avec une belle affiche : Justin Timberlake, Garrett Hedlund, John Goodman et Carey Mulligan (également à l’affiche du film de Lurhmann). Le film parcourt Greenwich Village à New York et dresse le portrait d’une des plus grandes figures de la musique folk : Dave von Ronk.

La bande annonce du film des frères Coen : Inside Llewyn Davies

Promis à la croisette cette année, le nouveau film de Nicolas Winding Refn, réalisateur de "Drive", qui remet le couvert avec Ryan Gosling dans "Only God Forgives" et dont la sortie en salles est annoncée « courant mai ». Ce film choc, qui se déroule dans le Bangkok mafieux, annonce la couleur dans sa bande-annonce, non censurée, et qui vous en met plein la figure… Aux côtés de Gosling, on retrouve l’actrice Kristin Scott-Thomas.

La bande annonce du nouveau Ryan Gosling : Only god forgives

Pour offrir une vraie vie cinématographique au film de Steven Soderbergh "Behind the Candelabra", le Festival de Cannes pourrait le programmer. Jugé trop gay aux États-Unis, le film est devenu téléfilm pour une diffusion sur HBO. Ce biopic raconte l’histoire du pianiste Liberace, un artiste de music-hall dans les années 60, qui a caché son homosexualité tout au long de sa carrière. Le film réunit notamment Matt Damon, Michael Douglas et Dan Aykryod. Cannes avait déjà offert un beau cadeau à "I love you Philip Morris" qui avait connu le même sort et qui avait été sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs. Pour Soderbergh c’est aussi et surtout un symbole fort : le réalisateur a débuté sa carrière à Cannes avec son premier film "Sexe, mensonges et vidéo" qui a obtenu la Palme d’or, c’était en 1989. Il la clôturerait à Cannes avec ce qu’il appelle être son dernier film…

Le teaser du film sur Liberace signé Soderbergh: Behind the candelabra

En vrac, parmi les grands favoris pour la sélection, citons également :
"La Grande bellezza" de l’Italien Paolo Sorrentino ("Il Divo", "This must be the place")
"Le Passé" de l’Iranien Asghar Farhadi (ce seraient les premiers pas à Cannes pour le réalisateur de « Une séparation », ours d'or à Berlin)
"Like father, like son" du Japonais Hirokazu Kore-Eda
"The Congress" de l’Israélien Ari Folman (autre dessin animé, après le très apprécié "Valse avec Bachir")
"Diary of a young boy" du Taïwanais Tsai Ming-Liang
"The Bling Ring" de Sofia Coppola, avec Emma Watson
"Night Moves" de Kelly Reichardt
«Her» de Spike Jonze, «White Bird in a Blizzard» de Gregg Araki
"Nebraska" d’Alexander Payne
"An Enemy" de Denis Villeneuve avec Mélanie Laurent, Jake Gyllenhaal et Sarah Gadon ("Incendies")
"Chavez" de Diego Luna (dont vous devinerez aisément le sujet)
"Mala" de l'Uruguayen Israel Adrian Caetano
"We come as friends" du documentariste Hubert Sauper («Le Cauchemar de Darwin»)
"Il est difficile d’être un Dieu" du Russe Alexei Guerman
"Im Keller" d'Ulrich Seidl, un documentaire
"The Assassin" d'Hou Hsiao-hsien
"Transperceneige" du Sud-Coréen Bong Joon-ho
"Raid 2", de Gareh Evans avec Bérénice Béjo et Tahar Rahim du côté des séances de minuit
"Blue Jasmin" de Woody Allen
"Wolf of Wall Street" de Martin Scorcese
"Un intervalle de 9 minutes" du roumain Corneliu Porumboiu
"Gris Gris" du Tchadien Mahamat-Saleh Haroun
"Knight of Cups", de Terrence Malick avec Christian Bale, Natalie Portman et Cate Blanchett
"Only lovers left alive" un film de vampires signé Jim Jarmush
"Fruitvale", vainqueur de Sundance 2013

Ça se complique

Au rayon des films qui font envie et dont on n’est sûr de rien, bien au contraire, les pronostics n’étant pas au beau fixe, on trouve "Twelve years of slave" de l’Anglais Steve McQueen (le réalisateur de "Hunger" et "Shame") avec en haut de l’affiche et qu’on aurait bien vu en haut des marches : Brad Pitt. Le verra-t-on, sinon, hors compétition dans la grosse production de Marc Foster "World war Z" ?

Autre mauvais signe, l’étrange rumeur (à prendre avec des pincettes paraît-il) concernant le nouveau film de James Gray "Lowlife", dont la participation serait suspendue à la résolution de questions « extra-sportives »... Que comprendre derrière cette énigme ? Les festivaliers adoreraient voir à Cannes le réalisateur de "Two lovers" et de "La Nuit nous appartient", d’autant qu’il met en scène notre Marion Cotillard aux côtés de Joaquin Phoenix !

La sélection des poids lourds hollywoodien n'est jamais chose facile, même si depuis quelques années le festival a connu un retour en grâce auprès des Studio. En effet, Thierry Frémaux ne doit pas trop aligner de grosses productions, pour jouer l'ouverture aux cinémas du monde et pour conserver pour les quelques heureux élus, de véritables fenêtres d'exposition médiatiques. Du coup, il est difficile de dire qui de "After earth" de Shyamalan, ou de "Star Trek Into Darkness" de JJ Abrams fera le voyage sur la côte, et quel film d'animation aura cette année les honneurs de la grande salle du palais : "Epic, la bataille du royaume secret" qui sort le 22 mai, en plein festival ou le très attendu "Moi moche et méchant 2". Enfin, à moins qu'il ne soit miraculeusement 100 fois mieux que le second épisode, on voit difficilement comment "Very bad trip 3" qui sort au lendemain de la clôture, pourrait se retrouver à refermer l'édition 2013. Mais on ne sait jamais.

Les films français en embuscade

Le favori tricolore reste "Jimmy P." d’Arnaud Desplechin. Le film raconte l’amitié entre un Indien tourmenté (Benicio Del Toro) et un psychanalyste (Mathieu Amalric) au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.

"Blood Ties" de Guillaume Canet, co-écrit avec James Gray, semble sur les rangs également. Son casting féminin fait saliver avec sa Marion Cotillard, Mila Kunis et Zoe Saldana, tandis que côté acteurs on est pas mal loti non plus avec Clive Owen, Billy Crudup, James Caan ou Matthias Schoenaerts.

Abus de ciné pari aussi sur "Un château en Italie" de Valeria Bruni-Tedeschi, "Le bleu est une couleur chaude" d'Abdellatif Kechiche et "La Vénus à la fourrure" de Roman Polanski avec Mathieu Amalric et Emmanuelle Seigner. On rêve enfin de "Jeune et jolie" de François Ozon, du premier film de Guillaume Gallienne "Les garçons et Guillaume à table" d’après son one-man show, du dernier Valérie Lemercier "100% cachemire", ainsi que de "Suzanne" le deuxième long-métrage de Katell Quilleveré, révélation à Cannes 2010 avec son très réussi "Un poison violent".

Enfin, parmi les nombreux candidats qui pourraient voir leur poulain figurer en compétition, séance spéciale, du côté d'Un certain regard ou des sections parallèles, on notera également :
"Adieu au langage" et "3x3D" de Jean-Luc Godard
"Les Salauds" de Claire Denis
"Grand Central" de Rebecca Zlotowski
"Abus de faiblesse" de Catherine Breillat avec Isabelle Huppert et Kool Shen
"Gare du Nord" de Claire Simon avec Nicole Garcia
"Une autre vie" d'Emmanuel Mouret
"L’Inconnu du lac" d’Alain Guiraudie

Out de Cannes ?

De grands noms du cinéma viennent d’annoncer qu’ils ne participeraient pas à la grand messe cannoise de cette année. C’est notamment le cas de Xavier Dolan dont certains soupçonnent qu’il en veut toujours au festival de ne pas avoir sélectionné l’an passé son "Laurence Anyways" dans la compétition officielle. Son nouveau film "Tom à la ferme" ne sera donc pas de la fête.

Pascale Ferran, absente des écrans depuis ses cinq César obtenus en 2007 avec "Lady Chatterley", prévoyait de revenir en beauté, à Cannes, avec "Bird people", mais le film ne sera finalement pas prêt pour une projection en mai.

Même argument pour "Nymphomaniac" de Lars Von Trier, mais seulement officiellement bien sûr, car souvenez-vous, le réalisateur avait été invité il y a deux ans à quitter les lieux après la polémique autour de son discours sur les goûts artistiques d'Hitler lors de la conférence de presse cannoise sur "Mélancholia".

En bref, il semblerait que "All is lost" avec Robert Redford, le nouveau film de J.C. Chandor ("Margin Call") soit à écarter, que les films de Alfonso Cuaron ("Gravity"), Jean-Pierre Jeunet ("L’Extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S Spivet") et Luc Jacquet ne soient pas prêts et enfin que Riad Sattouf peinerait en post-production à achever "Jacky au royaume des filles".

Réponses pour le programme de la compétition le 18 avril prochain, de la sélection de la Semaine de la Critique le 22 avril, tandis que celle de la Quinzaine des réalisateurs sera révélée le 23 avril.

Informations

Pour plus de renseignements :
Festival de Cannes 2013
du mer 15 au dim 26 mai 2013
site officiel : http://www.festival-cannes.com

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur