Bannière Festival film court Villeurbanne 2019

ARTICLES

cannes 2012 - Rumeurs de sélection

Festival international du film de Cannes 2012
du mercredi 16 au dimanche 27 mai 2012
Cannes – France

Avec les pronostics tous azimuts concernant les César, Oscars, et autres BAFTAs, c'est l'un des jeux favoris des critiques et des cinéphiles. Spéculer sur la future sélection du Festival de Cannes, qu'elle soit officielle ou qu'elle concerne les sections parallèles (Quinzaine des réalisateurs, Semaine de la critique) est un jeu certes un peu stérile, qui n'a finalement qu'un seul mérite : nous faire déjà rêver, en attendant l'annonce de la sélection officielle 2012, le 19 avril prochain.

Après l'impressionnante édition 2011, qui aura affiché la majorité des meilleurs films de l'année 2011 (« The artist », « The tree of life », « Polisse », « La guerre est déclarée », « La piel que habito », « Tous au Larzac »...), que peut bien nous réserver la cuvée 2012 ? Revue des troupes qui seront probablement en présence.

La seule certitude :

MOONRISE KINGDOM de Wes Anderson
Apparu dans les plannings de sorties au 16 mai, depuis le début de la semaine dernière, le nouveau Wes Anderson (« La famille Tennenbaum », « A bord du Darjeeling limited ») fera finalement l'ouverture, comme annoncé par les organisateurs vendredi 09 mars. Il faut dire que la montée des marches sera de taille: Bruce Willis, Jared Gilman, Kara Hayward, Edward Norton, Bill Murray, Frances McDormand, Tilda Swinton, Jason Schwartzman...

Les quasi certitudes :

SUR LA ROUTE de Walter Salles
Adaptation du célèbre récit de Jack Kerouac, le film était paraît-il quasiment près pour Cannes l'an dernier, puis pour Venise... C'est donc un peu le « Tree of life » de cette année, les producteurs ayant vraisemblablement attendu un an pour se retrouver à Cannes... et pour permettre la montée des marches de Sam Riley, Garrett Hedlund, Kristen Stewart, Tom Sturridge, Kirsten Dunst, Viggo Mortensen, Amy Adams, Elisabeth Moss, Steve Buscemi... Un sortie le 23 mai fixée récemment, semble confirmer la présence du film sur la Croisette.

LE MAGASIN DES SUICIDES de Patrice Leconte
Sa date de sortie initiale prévue au 16 mai nous a fait pensé pendant quelques semaines à une potentielle ouverture. Coiffé au poteau par le Wes Anderson, Patrice Leconte est tout de même venu présenter quelques extraits au Cartoon movie à Lyon, affirmant que la date choisie pour la sortie du film était finalement fixée à fin septembre. Cependant, ayant confirmé que ce dessin animé en 3D, adapté de la nouvelle de Jean Teulé, serait fini en avril, et "prêt pour le Cartoon movie de mai", on verrait bien le film en séance Hors compétition. A moins que la Compétition lui tende les bras.

COSMOPOLIS de David Cronenberg
Annoncé pour également pour une sortie le 23 mai, en plein festival, le nouveau Cronenberg réunit lui aussi une belle brochette d'inteterprètes, avec Robert Pattinson, Juliette Binoche, Paul Giamatti, Mathieu Amalric, Samantha Morton, Kevin Durand, Sarah Gadon... Les stars de Towilight devraient donc briller de mille feux... et peu-être se trouvées réunies pour l'ultime opus (ou tout au moins la promo autour de quelques images du fameux Chapitre 5, attendu fin novembre).

AMOUR de Michael Haneke
Également initialement prévu pour le 23 mai en salles (puis repoussé à octobre), le nouveau film de l'autrichien Michael Haneke, qui n'est pas revenu à Cannes depuis sa palme d'or pour « Le ruban blanc », devrait se retrouver sur la croisette, avec un beau duo en tête d'affiche: Jean Louis Trintignant et Emmanuelle Riva. Hors compétition ?

NO de Pablo Larrain
Depuis quelques semaines de nombreux médias d'Amérique du Sud annoncent que le nouveau film du chilien, auteur de « Santiago 73, Post mortem » et « Tony Manero » sera prêt à temps pour rejoindre la sélection cannoise. Il faut dire que la distribution fait rêver avec Gael Garcia Bernal en tête.

UN GOÛT DE ROUILLE ET D'OS de Jacques Audiard
On en parlait depuis un certain temps et la date de sortie a été fixée au Jeudi 17 mai, soit le premier jour de compétition. Une confirmation qui fait que quasiment tous les films du réalisateur seront passés par la Croisette: "Regarde les hommes tomber" à la Semaine de la critique, « Un prophète » et « De battre mon cœur s'est arrêté » en compétition (la seule exception étant « Sur mes lèvres »).

MADAGASCAR 3 (Bons baisers d'Europe) de Eric Darnell, Tom McGrath et Conrad Vernon
Le troisième volet des aventures animées d'une bande d'animaux de zoo, avec les voix de Ben Stiller, Chris Rock, David Schwimmer, Jada Pinkett Smith, Frances McDormand, Cedric The Entertainer, devrait faire un détour par la Cote d'Azur, si l'on en croit le magazine Hollywood Reporter, avant sa sortie en salles le 06 juin. A moins qu'il ne passe juste par la case marché du film, le temps d'une présentation réservé à quelques grands médias...

Autres films quasi acquis:

LAURENCE ANYWAYS de Xavier Dolan avec Nathalie Baye, Melvil Poupaud et Yves Jacques
Le nouveau film du tout jeune québécois Xavier Dolan, dont la bande annonce vient tout juste de faire surface, pourrait bien se retrouver en Compétition, ce dernier étant précédemment passé par la Quinzaine ("J'ai tué ma mère") puis Un certain regard ("Les amours imaginaires").

AIMER A PERDRE LA RAISON de Joachim Lafosse
Le film du réalisateur belge reviendrait sur un fait divers d'infanticide, de quoi défrayer la chronique à Cannes, surtout avec en têtes d'affiches Gérard Depardieu, Emilie Dequenne et Tahar Rahim. Un film qui sent la poudre...

THE END de Abbas Kiarostami

Les gros poissons que l'on aimerait ferrer:

PROMETHEUS de Ridley Scott
Le film sortant mondialement le 29 mai, ce serait un parfait film de clôture. Le réalisateur avait déjà fait la clôture en 1991 avec « Thelma et Louise », puis était revenu en ouverture avec « Robin des bois ».

MEN IN BLACK 3 de Barry Sonnenfeld
Ce devrait être la séance de gala par excellence; dix années après le deuxième volet, Barry Sonnenfeld retrouve Will Smith et Tomy Lee Jones pour un troisième épisode qui intrigue forcément, les agents très spéciaux ayant pris un peu d'âge.

THE MASTER de Paul Thomas Anderson
Déjà venu àa Cannes avec son sensoriel « Punch-Drunk Love » et reparti avec le prix de la mise en scène, le réalisateur américain pourrait se laisser tenter, et amener dans ses valises Amy Adams, JoaquinPhoenix, Philip Seymour Hoffman et Laura Dern.

KILLING THEM SOFTLY de Andrew Dominik
Il fait aussi office de favori avec une distribution quatre étoiles (Brad Pitt, James Gandolfini, Sam Shepard); le réalisateur de « L'assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford » devrait être présent à Cannes avec ce film également intitulé selon d'autres sources « Cogan's trade ».

STOCKER de Park Chan Wook
Le grand de « Old boy » est maintenant loin derrière lui, et le réalisateur pourrait faire la Une avec son casting américain intriguant : Mia Wasikowska, Nicole Kidman, Jackie Weaver, Matthew Goode...

Les habitués :

LA PART DES ANGES (The angel's share) de Ken Loach
La sortie est prévue fin juin pour le nouveau film du réalisateur anglais plutôt annoncé comme une comédie.

IL GRANDE FRATELLO de Mateo Garone
Le grand retour de l'auteur de « Gomorra », même si les festivals italiens pourraient tenter de le débaucher.

GEBO ET L'OMBRE de Manoel de Oliveira
Le réalisateur centenaire portugais devrait retrouver la Croisette, même si le film ne sortira qu'à la rentrée.

POST TENEBRAX LUX de Carlos Reygadas
Le réalisateur mexicain est déjà venu à Cannes avec « Japon » (Caméra d'or), « Bataille dans le ciel » et « Lumière silencieuse ». 2012 sera-t-elle l'année de la consécration ?

ELEFANTE BLANCO de Pablo Trapero
L'argentin a déjà fait le déplacement par le passé pour notamment « Leonera » et « Carancho ». Il emmènera dans ses bagages, sa compagne, Martina Gusman, ainsi que Jérémie Rénier et Ricardo Darin.

APRES MAI de Olivier Assayas
Déjà venu à maintes reprises avec « Carlos », « L'heure d'été », « Boarding gate », « Clean », « Demon lover », « Irma Vep », « L'eau froide », s'il n'est pas présent avec cette histoire post-soixanthuitarde, en ce temps de crise mettant en scène Lola Creton, nous serions bien surpris. On verrait cependant bien le film côté Quinzaine des réalisateurs.

DANS LA MAISON de François Ozon
Avec Fabrice Lucchini, Emmanuelle Seigner et Kristin Scott-Thomas, le réalisateur éclectique de « Angel », « Potiche », pourrait revenir à Cannes, où il avait fait ses début avec « Sitcom » (Semaine de la critique) et avait participé à la compétition avec « Swimming pool ».

THERESE DESQUEYROUX de Claude Miller

LE GUETTEUR de Michel Placido
Si la sortie du film est annoncées en plein Venise, l'expérience d'« Habemus Papam » l'an dernier nous a montré que cela ne voulait rien dire... et l'auteur de « Romanzo criminale » devrait logiquement se retrouver sur la Croisette.

PIAZZA FONTANA de Marco Tulio Giordana
Le réalisateur du film fleuve « Nos meilleures années » est devenu un habitué de Cannes, où il a présenté ses trois premiers films. Cependant la sortie de son nouveau film, située fin novembre, fait penser à une sélection probable au festival de Rome 2012.

DJANGO UNCHAINED de Quentin Tarantino
Même si le film n'est programmé que pour Noël, Tarantino apprécie tellement Cannes, qu'il serait prêt à y présenter tous ses films... A moins que son dernier opus ne soit tout simplement pas terminé...

MEANWHILE de Hall Hartley

IL EST DIFFICILE D'ÊTRE UN DIEU de Alexeï German

HISTORIA DE MEVA MORT d'Albert Serra

PARADIES de Ulrich Seidl

THE GRANDMASTERS de Wong Kar Waï
Si le film est prêt, le réalisateur hongkongais se ferait sûrement une joie de revenir après « In the mood for love » et « 2046 » et « Happy together ». Pour nous hypnotiser de nouveau ?

A PIGEON SAT ON A BRANCH REFLECTING ON EXISTENCE de Roy Andersson
Ce film que le réalisateur suédois à l'humour graphique et pince sans rire prépare depuis plus de 5 ans devrait sans problème se retrouver en Compétition et s'annonce comme l'une des œuvres majeures de l'auteur.

THE TASTE OF MONEY de Im Sangsoo

IN ANOTHER COUNTRY de Hong Sangsoo
Parce qu'Isabelle Huppert, après avoir fait un tour chez Brillante Mendoza, est au casting.

Quelque chose nous dit qu'ils seront du voyage à Cannes:

GRAVITY d'Alfonso Cuaron
idem, irait potentiellement à Venise, son dernier ayant été présenté là-bas (« Les fils de l'homme »)

7 JOURS A LA HAVANE de Benicio Del Toro

LA GRAMMAIRE INTERIEURE de Wir Bergman
Un lien de parenté avec un certain réalisateur suédois décédé ?

THE DICTATOR de Larry Charles
La nouvelle comédie féroce de Sasha Baron Cohen, après « Borat » et « Bruno ». Sa sortie initialement prévue en mai, a été repoussée à la mi-juin. Le futur grand éclat de rire (jaune) du festival ?

DU VENT DANS MES MOLLETS de Carine Tardieu
Le film met en scène Agnès Jaoui,Isabelle Carré, Isabella Rossellini et Denis Podalydès

WOODY ALLEN : A DOCUMENTARY de Robert B. Weids

THE WE AND THE I de Michel Gondry

A GLIMPSE INSIDE THE MIND OF CHARLES SWAN de Roman Coppola

SIMON KILLERS de Antonio Campos

DANS LE BROUILLARD de Sergei Loznitsa

DEBÂCLE de Raoul Ruiz
La présentation du film posthume du réalisateur, traitant des guerres napoléoniennes, serait forcément un événement, et l'occasion de rendre un vibrant hommage à cet auteur original.

BEYOND THE HILLS de Cristian Mungiu
Parce que c'est le nouveau film de l'auteur de « 4 mois, 3 semaines, 2 jours » qui avait remporté la Palme d'or.

THE LAST SUPPER de Lu Chuan

RHINOS SEASON de Bahman Ghobadi
L'auteur des « Chats persans », découvert à Un certain regard, pourrait revenir avec son nouveau film, mettant en scène Monica Bellucci.

HERITAGE de Hiam Abbass

THE LAND OF HOPE de Siono Sion

LIBYA documentaire de Bernard Henri Levy

LA PIROGUE de Moussa Touré

Informations

Les candidats français:

Ils sont pléthores de réalisateurs français à pouvoir prétendre à une petite place dans l'une des sections cannoises. Difficile de dire quels seront les trois ou quatre films retenus pour la compétition, les autres pouvant alors choisir la Quinzaine des réalisateurs ou préférer, pour ceux qui sortent à l'automne, filer la lagune de Venise.

Parmi les possibles, hormis Assayas, Ozon, Miller et Audiard, déjà présentés au dessus:

DAVID ET MME HANSEN de Alexandre Astier (premier long métrage du créateur de « Kaamelot »)
LA MAISON DE LA RADIO de Nicolas Philibert (documentaire de l'auteur d' « Être et avoir », en lice pour une séance spéciale)
WRONG de Quentin Dupieux (second long de l'auteur de « Rubber », présenté à la Semaine de la critique en 2009, sûrement de nouveau du côté de la Semaine internationale de la critique)
HOLLY MOTORS de Leos Carax (le réalisateur des « Amants du Pont neuf » reviendrait quelques années après le troublant « Pola X » avec feu Guillaume Depardieu, enrôlant cette fois-ci Denis Lavant, Eva Mendes et Kylie Minogue)
MAIN DANS LA MAIN de Valérie Donzelli (après le succès de « La guerre est déclarée », son entrée dans la cour des grands est inévitable, sauf si le film n'est pas terminé)
LES ADORÉS de Hélène Fillières (côté Semaine de la critique puisqu'il s'agit d'un premier film de l'actrice)
CONFESSION D'UN ENFANT DU SIECLE de Sylvie Verheyde (la réalisatrice « Stella")
J'ENRAGE DE SON ABSENCE de Sandrine Bonnaire (après un documentaire présenté àa la Quinzaine, elle pourrait revenir dans la même section... ou à Un certain regard)
QUELQUES HEURES DE PRINTEMPS de Stéphane Brizé (avec Vincent Lindon et Hélène Vincent, ce serait le grand retour à Cannes de l'auteur de « Je ne suis pas fait pour être aimé », à Cannes, où il avait commencé avec « Le bleu des villes »)
LE GRAND SOIR de Benoît Delépine et Gustave Kervern (les auteurs de « Mammuth » savent toujours créer l'événement avec des films hors normes au fond politique indéniable, et mettent en scène avec Albert Dupontel, Benoît Poelvoorde, ainsi que Brigitte Fontaine)

Et pourquoi pas ?

DARK SHADOWS de Tim Burton
Actuellement programmé pour le 09 mai, soit une semaine avant l'ouverture du festival, on se demande bien pourquoi le nouveau Tim Burton, film live avec Johnny Depp, ne serait pas décalé de quelques jours pour s'offrir les joies de Cannes. Si ce n'est que le réalisateur fait l'objet d'une exposition à la cinémathèque, et qu'une avant-première parisienne du film serait un parfait point d'orgue. Son nouveau film d'animation, « Frankenweenie », qui sort pour Halloween, ne sera lui pas prêt.

THE PLACE BEYOND THE PLAINS de Derek Cianfrance
avec Ryan Gosling, Bradley Cooper, Eva Mendes...

BLANCHE NEIGE ET LE CHASSEUR de Rupert Sanders
Parce que la belle de « Twilight », Kristen Stewart, y fait face à Charlize Theron, et parce que cette relecture du conte des frères Grimm s'annonce bien plus sombre que le « Miroir, miroir » (« Blanche neige ») avec Julia Roberts, qui sortira en avril.

THE BURIAL de Terence Malick
En post-production depuis des mois, le film pourrait une nouvelle fois ne pas être prêt à temps. Un an après sa palme d'or pour « Tree of life », le réalisateur américain réunit Ben Affleck, Rachel McAdams, Barry Pepper, Javier Bardem, Rachel Weisz, Jessica Chastain et Amanda Peet. Que du beau monde !

TO ROME WITH LOVE (Nero Fiddled) de Woody Allen
Avec pour star Penelope Cruz, le réalisateur new-yorkais, habitué de Cannes, est allé tourné en Italie. On le verrait donc plus cette année retourner du côté de Venise, voire du festival de Rome fin novembre.

VOYAGE OF TIME de Terrence Malick
Un documentaire narré par Brad Pitt, qui serait une pièce complémentaire au « Tree of life » de l'an dernier, mais dont la fin du tournage et le montage rendent incertaine sa présentation à Cannes.

WHAT MAISIE KNEW de David Siegel et Scott McGehee
Les auteurs de « Bleu profond » et « Les mots retrouvés » adaptent un roman de Henry James, avec pour vedettes Julianne Moore, Alexander Skarsgard, and Steve Coogan. Un détour par la Quinzaine des réalisateurs ou Un certain regard n'est pas à exclure.

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur