Parce qu'on en a jamais assez !

ARTICLES

CANNES 2011 – Sélection Compétition

Festival International du film de Cannes 2011
Compétition
du 11 au 22 mai 2011
Cannes - FranceLa sélection de Cannes a été dévoilée ce jeudi 14 avril en fin de matinée et nous propose une compétition prometteuse, composée certes de très nombreux habitués (Almodovar, Lars von Trier, Nuri Bilge Ceylan, les frères Dardenne, Nanni Moretti, Aki Kaurismaki, Alain Cavalier...) ou en passe de le devenir (Bertrand Bonello, Naomi Kawase, Paolo Sorrentino...), accueillant aussi des auteurs reconnus, déjà primés ou présents dans d'autres grands festivals : Nicolas Winding Refn (« Le guerrier silencieux »), Joseph Cedar (« Beaufort »), Terrence Malick (« La ligne rouge ») pour son très attendu « The tree of life ».

On notera également le retour de Lynne Ramsay, 8 ans après « Le voyage de Morvern Callar », avec « We need to talk about Kevin » et l'entrée en lice d'auteurs français reconnus par leurs pairs comme Maïween (« Le bal des actrices ») ou Radu Mihaileanu (« Le concert », « Va vis et devient »). De quoi avoir l'eau à la bouche, rien qu'à l'idée de découvrir ces 19 films.COMPETITION

L'APOLLONIDE - SOUVENIRS DE LA MAISON CLOSE
de Bertrand Bonello
avec Adèle Haenel, Hafsia Herzi, Céline Sallette, Jasmine Trinca, Noémie Lvovsky...

Le nouveau film de l'auteur de « Le Pornographe » et « De la guerre », revenant en compétition, 8 ans après la présentation de « Tiresia ».

THE ARTIST
de Michel Hazanavicius
avec Jean Dujardin,

L'auteur des deux « OSS 117 » (« Le Caire nid d'espion » et « Rio ne répond plus ») fait une entrée remarqués en compétition, après avoir un temps été pressenti pour le Hors compétition. Sa comédie en noir et blanc, sur l'aura perdu d'un acteur du muet, promet de beaux moments.

Voir la bande annonce de « The artist » :

BIR ZAMANLAR ANADOLU'DA (ONCE UPON A TIME IN ANATOLIA)
de Nuri Bilge Ceylan

La grande fresque sur l'histoire de la Turquie, dont le titre s'inspire directement des films de Sergio Leone (« Il était une fois dans l'ouest », « Il était une fois en Amérique »...), par l'auteur de « Uzak », « Les Climats », qui revient pour la quatrième fois en compétition, 3 ans après avoir remporté le prix de la mise en scène pour « Les Trois Singes ».

DRIVE
de Nicolas Winding Refn
avec Ryan Gosling, Carey Mulligan, Ron Perlman, Christina Hendricks...

L'auteur danois, célèbre pour ses films coup de poing (« Bronson » et « Pusher ») avait surpris son monde il y a deux ans a Venise où il présentait le contemplatif et violent « Le guerrier silencieux » passe du coté américain, avec un casting intriguant.

Voir un extrait de « Drive » :

LE GAMIN AU VÉLO
de Jean-Pierre et Luc Dardenne
avec Cécile De France, Thomas Doret, Jérémie Rénier...

Le nouveau film du duo belge, spécialisé dans les films sociaux, rarement optimistes, ayant reçu la Palme d'or pour « Rosetta » puis « L'enfant », et déjà présents en compétition avec « Le fils », ou « La promesse » coté quinzaine des réalisateurs. Leur dernier passage sur la croisette leur avait rapporté le Prix du scénario pour « Le silence de Lorna ». Avec cette histoire d'un gamin de 12 ans placé dans un foyer qui recherche son père, ils devraient créer une nouvelle fois l'émotion. Un film à voir en salles le 18 mai.

Voir la bande annonce de « Le gamin au vélo » :

HABEMUS PAPAM
de Nanni Moretti
avec Michel Piccoli, Nanni Moretti...

Promis aux foudres du Vatican, voire lors de sa présentation aux habituelles manifestations d'imbéciles n'ayant pas encore vu le film... le nouveau Nanni Moretti (déjà venu à Cannes avec « Aprile », « Journal intime », palme d'or pour « La chambre du fils ») nous parle d'un pape, qui fraîchement élu, fait appel à un psychanalyste. Une comédie au goût de scandale, comme son dernier film présenté 'a Cannes, « Le Caïman », qui traitait de Berlusconi.

Voir la bande annonce de « Habemus Papam » :

HANEZU NO TSUKI
de Naomi Kawase

Camera d'Or à Cannes en 1997 pour son film "Suzaku", la réalisatrice japonaise revient après avoir obtenu le Grand Prix pour son film "La Forêt De Mogari", bouleversante et contemplative fable sur le deuil.

LE HAVRE
d'Aki Kaurismaki
avec André Wilms, Kati Outinen, Jean-pierre Darroussin...

L'auteur finlandais a donc tourné en France son nouveau film à l'humour sans doute dépressif. Espérons que cela lui portera chance après sa venue à Cannes notamment pour « Au loin s'en vont les nuages », et le Grand Prix pour le très à part « L'homme sans passé ».

Voir extrait de « Le Havre » :

HEARAT SHULAYIM (FOOTNOTE)
de Joseph Cedar

Par l'auteur de « Beaufort », prix de la mise en scène à Berlin.

ICHIMEI (HARA-KIRI: DEATH OF A SAMURAI)
de Takashi Miike

Après avoir surpris son monde avec l'excellent « 13 assassins » au dernier festival de Venise, le très prolifique Takeshi Miike (il réalise en moyenne 3 à 4 films par an... de quoi se retrouver dans les plus grands festivals la même année) nous propose un nouveau film de sabre. Réaliste ? On lui doit coté Cannes « Gozu » (Quinzaine des réalisateurs ») et il est aussi l'auteur inégal de « Sukiyaki Western Django » avec Tarantino acteur, « La Mort En Ligne », la comédie musicale gore « La Mélodie Du Malheur » ou l'ultra sanglant « Ichi The Killer »...

Voir la bande annonce de « Hara Kiri : death of a samouraï » :

MELANCHOLIA
de Lars Von Trier
avec Charlotte Gainsbourg, Kirsten Dunst, Charlotte Rampling, Kiefer Sutherland, John Hurt...

Grand Prix avec «  Breaking the waves », Palme d'or pour « Dancer in the dark », l'auteur danois est l'un des plus grands habitués du festival, où il a également présenté deux morceuaux de sa trilogie Americca Land of opportunities « Dogville », « Manderlay » et lancé les principes du Dogme avec « Les idiots ». Il y a deux ans, Charlotte Gainsbourg remportait le prix d'interprétation pour son « Antichrist ». Le voici de retour avec un casting international et un film fantastisco-psychologique.

Voir la bande annonce de « Melancholia » :

MICHAEL
de Markus Schleinzer

PATER
de Alain Cavalier
avec Vincent Lindon

A 80 ans, le réalisateur de « Thérèse », prix du jury en 86 et césar du meilleur film, nous revient avec une fiction interprétée par Vincent Lindon. Ces dix dernières années, il s'était distingué avec des films souvenirs, tournés sous forme de documentaires : « Le filmeur » et « Irène ».

LA PIEL QUE HABITO (LA PEAU QUE J'HABITE)
de Pedro Almodovar
avec Antonio Banderas, Elena Anaya, Marisa Paredes, Blanca Suárez, Fernando Cayo...

Un thriller d'après le roman « Mygale » de Thierry Jonquet, qui sortira en salles dans la foulée de sa présentation, et en Espagne début septembre. Le réalisateur espagnol revient une fois de plus en compétition, espérant remporter sa première palme d'or. Il a déja obtenu de nombreux prix avec les films qu'il a montré sur la Croisette: "Tout sur ma mère" (Prix de la mise en scène), "Volver" (multiple prix d'interprétation et prix du scénario), "La mauvaise éducation", "Etreintes brisées"...

Voir des images du tournage : http://youtu.be/i95bIkp8EFg (en espagnol)

POLISSE
de Maïween
avec Karin Viard, Joey Starr, Carole Franck...

Sortant en salles le 19 Octobre 2011, il s'agit du troisième film en tant que réalisatrice signé par l'actrice Maïween Le Besco, après « Pardonnez-moi » et « Le bal des actrices ». Le quotidien difficile de la Brigade de protection des mineurs vu à travers les yeux d'une photographe réalisant un reportage.

SLEEPING BEAUTY
de Julia Leigh

Voir la bande annonce de « Sleeping beauty » :

LA SOURCE DES FEMMES
de Radu Mihaileanu
avec Hafsia Herzi, Leïla Bekhti...

Cinéaste français de premier rang depuis les énormes succès de « Va, Vis Et Deviens » et « Le Concert », il entre cette année en compétition avec un film sur la « grève de l'amour » que mettent en place les femmes, pour ne plus aller chercher l'eau à la source: plus de sexe tant que les hommes n’apportent pas l’eau au village. Sortie en salles le 02 Novembre 2011.

THIS MUST BE THE PLACE
de Paolo Sorrentino
avec Sean Penn, Frances Mcdormand...

C'est le qustrième film que le réalisateur italien présente en compétition, après « Les Conséquences De L'Amour », « L'Ami De La Famille » et « Il Divo », qui lui a valu le prix du jury. Lui aussi se retrouve avec un casting américain de renom, pour cette sombre histoire d'un chanteur de rock à la retraite qui décide de partir à la recherche du criminel de guerre nazi qui a fait exécuter son père...

Voir les étranges premières images de « This must be the place » :

THE TREE OF LIFE
de Terrence Malick
avec Brad Pitt, Fiona Shaw, Sean Penn, Erinn Allison...

Il s'agit très clairement du film le plus attendu du Festival, puisque déjà annoncé pour l'an dernier. Cette histoire d'un enfant élevé sous l'influence d'un père autoritaire et individualiste semble aspirer à l'universalité, déployant les chemins des possibles quant aux trajectoires humaines. Le cinéaste, culte et rare, après vingt ans d'absence, c'était plutòt prsenté du coté de Berlin avec « Le Nouveau Monde » et « La Ligne Rouge ». En salles le 17 Mai 2011.

Voir la bande annonce de « Tree of life » :

Découvrir également le magnifique Site internet officiel de « Tree of life » : http://www.twowaysthroughlife.com/

WE NEED TO TALK ABOUT KEVIN
de Lynne Ramsay
avec Tilda Swinton, John C. Reilly, Ezra Miller...

Huit ans après, le nouveau film de la réalisatrice de « Le voyage de morvern callar », présenté à la Quinzaine des réalisateurs en 2002.

Informations

Pour plus de renseignements:
Festival de Cannes 2011
Site officiel: http://www.festival-cannes.com

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur