Bannière Festival film court Villeurbanne 2019

NEWS

DVD

Wasteland en DVD le 5 mai

7 mai 2012

Synopsis :
Durant trois ans, WASTE LAND va suivre l’artiste brésilien Vik Muniz entre Brooklyn (où il vit) et Jardim Gramacho, la plus grande décharge du monde située dans la banlieue de Rio de Janeiro. Dans le cadre d’un projet artistique inédit, il va photographier les Catadores (les ramasseurs de déchets recyclables) dans des mises en scène composées à partir d’objets et matériaux rescapés de poubelles.
Tout au long de cette aventure, le projet va prendre une toute autre dimension. Au fur et à mesure de sa collaboration avec ces personnages hors du commun, Vik va saisir tout le désespoir et la dignité des Catadores, alors même qu’ils parviennent à réinventer leur vie en prenant part à son oeuvre d’artiste.
Produit par Fernando Meirelles et rythmé par les mélodies de Moby, le film de Lucy Walker propose une réflexion sur la responsabilité de l’artiste envers son environnement et sur l’idée utopique qu’une oeuvre peut parfois changer une vie.
Waste Land offre la preuve éclatante du pouvoir de l’art, au-delà de la frénésie des cotes des artistes contemporains, redonnant ainsi un nouveau sens à la valeur de l’oeuvre.

Lire la critique de la rédaction : Waste land

La bande originale du documentaire est composée sur mesure par le chanteur et musicien Moby.

Bonus :
Livret 16 pages sur le film et l’engagement d’Amnesty Internationnal
+ 2 reportages sur les bidonvilles au Brésil

Ce livret de 16 pages offre de plus amples informations sur la réalisation du documentaire. Il pose également la question du logement précaire et notamment celui que sont les bidonvilles. Amnesty International remet en cause ainsi le mal logement dans lequel des centaines de millions de personnes à travers le monde vivent au quotidien. Les expulsions forcées sont également abordées et l’ONG les dénonce fermement. Amnesty expose ainsi son travail contre les expulsions de ces bidonvilles. Enfin, ils soutiennent Waste Land et le projet entrepris par l’artiste brésilien Vik Muniz.
Deux courts métrages ont égalements été réalisés. Les sujets abordés sont celui du déplacement et l’élimination des bidonvilles à Rio de Janeiro.

Bande annonce :

Sortie le 5 mai 2012

Christophe Brangé Envoyer un message au rédacteur
Source :