Banniere-dossier-Ridley-Scott

FESTIVAL

Reflets ibériques et latino américains 2023

Festival Reflets du cinéma ibérique et latino-américain39e édition - 15 > 28 mars 2023 - Le Zola - Villeurbanne(France)

Le programme des Reflets ibériques et latino américain est toujours aussi riche en événements et nombreuses seront cette année les avant-premières, parfois accompagnées d'invités, pour ce qui constitue toujours l'un des festivals les plus passionnants de la Métropole.

Les projections avec invités

L’actrice Aline Küppenheim accompagnera "Chili 1976", passé par la Quinzaine des réalisateurs, dont le récit se situe 3 ans après le coup d’État, suivant une femme qui accepte d'accueillir en secret un opposant au régime. Le réalisateur colombien Fabian Hernandez présentera "Un Varón", également découvert à la Quinzaine, offrant une réflexion sur la question de la masculinité au travers du portrait d'un jeune homme soumis aux codes de la rue et des gangs. Jaime Rosales ("Las Horas del Día", "Petra") sera de retour avec "Les Tournesols sauvages", nouveau film intimiste sur le parcours d'une femme et ses deux enfants, de compagnon en compagnon, dans trois chapitres de sa vie.

Carlos Lechuga sera présent pour présenter "Vicenta B", histoire d'une femme dotée du don de clairvoyance, qui perd cette faculté lorsque son fils décide d'émigrer de Cuba. "Tinnitus" sera accompagné par son réalisateur Gregorio Craziosi, et suivra une ancienne plongeuse professionnelle qui reprend la compétition après un terrible accident. Passée par la Semaine de la critique, le séduisant film portugais "Alma Viva" sera présenté par sa réalisatrice Cristèle Alves Meira, pour le regard d'une enfant sur sa famille, suite au décès de sa grand mère.

Les autres avant-premières

Parmi les autres événements, on notera les avant-premières du nouveau Penelope Cruz, avec également Luis Tosar, "A contre temps". Découvert au Festival de Venise, dans la section Orizzonti, le film est un drame sur les expulsions qui se sont multipliées en Espagne, suite à la crise de 2008 et rend hommage à ceux qui luttent contre les excès du système bancaire. Le film fera la clôture du festival. On suivra aussi de près la projection de "Creaturas", le nouveau Carlos Vermut, réalisateur de "La niña de Fuego" et "Quién te cantará", également co-scénariste du récent "Abuela", histoire d'un concepteur de jeu vidéo, qui, alors qu'une jeune fille s’intéresse à lui, va créer une nouvelle créature virtuelle. On tient sans doute là, l'un des films les plus attendus du festival.

Les spectateurs pourront aussi découvrir le très beau "Loup et Chien" de Claudia Varejao, histoire de désirs venu du Cap Vert et passé par le Festival de Venise. "Règle 34" de Julia Murat, suivra une étudiante en droit explorant ses pulsions masochistes. "Daughter of Rage" suivra une mère et une fille survivant dans une décharge de la capitale du Nicaragua, grâce à la collecte de matériaux recyclables. Le chilien "Blanquita" fera le trouble portrait de Blanca, témoin clé d'une affaire de scandale sexuel, au rôle pas si clair. Passé par Berlin l'an dernier, "Sublime" sera une histoire d'éveil amoureux homosexuel, venue d'Argentine. "Paloma" de Marcelo Gomes ("Joaquim") mettra une agricultrice trans aux prises avec le prêtre local, alors qu'elle souhaite se marier dans une église. Derrière le titre intrigant "La Vaca que canto une cancion hacia el futuro", se cache une histoire de deuil marquant et d'étranges phénomènes autour d'une ferme. Le colombien "Los Reyes del mundo" suivra un jeune homme dans son périple vers l'arrière pays, dans l'espoir de récupérer le terrain dont sa famille a été spoliée. "Suro" de Mikel Currea verra un couple désireux de s'installer dans la campagne catalane pour reprendre une exploitation de chênes liège de manière durable, confronté à la dure réalité. "Désert particulier", film brésilien, portrait d'un policier attiré par une femme qui habite loin et qu'il n'a jamais rencontré, ne devrait quant à lui pas créer l'unanimité. "L'Eden", grand prix de la Semaine de la critique 2022, mettra en scène deux adolescents emprisonnés dans un camp étrange, au milieu de la forêt tropicale, pour une sortie incertaine du cycle de la violence. Enfin "Avantages de voyager en train", avec à nouveau Luis Tosar, mettra une femme ayant dû faire interner son mari, face à un psychiatre lors d'un voyage en train, pour un film des plus troublants.

Les autres longs métrages à découvrir

Sans revenir sur tous les autres longs métrages à découvrir lors de ces Reflets 2023, nous espérons apporter ici quelques recommandations. Pour ceux qui l'auraient raté, l'Ours d'or du festival de Berlin 2022, "Nos Soleils" est un drame familial et rural qui vaut le détour, décrivant, sous le regard d'enfants, la dislocation d'une famille de producteurs de pêches. Découvert à la Quinzaine des réalisateurs, "El Agua" vaut pour son ambiance étrange, autour d'une légende de rivière qui tomberait amoureuse et enlèverait de jeunes femmes. Un beau conte féministe. Le documentaire "Alis" vaut également le déplacement, pour le portrait qu'il livre, au travers de celui d'une adolescente fictive, de jeunes femmes vivant dans un foyer de Bogota. Côté dessin animé, "Unicorn Wars" d'Alberto Vazquez offrira un voyage à part, auprès d'un bataillon d'oursons belliqueux bien décidés à boire du sang de licorne. C’est torturé, violent et délirant à souhait. "El Hoyo en la cerca" est quant à lui un sombre portrait de groupe, autour d'une colonie de vacances mexicaine non mixte. Enfin, "Mon pays imaginaire", le dernier documentaire de Patricio Guzman, reviendra sur la révolution sociale chilienne de 2019, qui mena à réécrire la constitution. Vous n’avez donc que l’embarras du choix.

Le Teaser des Reflets ibériques et latino américains 2023 :

LA COMPÉTITION

ALMA VIVA de Cristèle Alves Meira (avant-première)
DAUGHTER OF RAGE (La hija de todas las rabias) de Laura Baumeister (avant-première)
DOS ESTACIONES de Juan Pablo González
EL OJO Y EL MURO de Javier Del Cid
FOGARÉU de Flávia Neves
LA VACA QUE CANTÓ UNA CANCIÓN HACIA EL FUTURO de Francisca Alegría
LES ENFANTS DE LAS BRISAS de Marianela Maldonado
SUBLIME de Mariano Biasin (avant-première)
SURO de Mikel Gurrea (avant-première)
TENGO SUEÑOS ELÉCTRICOS de Valentina Maurel (sortie salles)
VICENTA B de Carlos Lechuga (avant-première)

LES AUTRES FILMS

Les Avant-premières

À CONTRE TEMPS (En los margenes) de Juan Diego Botto
DÉSERT PRIVÉ (Deserto Particular) de Aly Muritiba
ADIÓS ENTUSIASMO de Vladimir Durán
RÈGLE 34 (Regra 34) de Júlia Murat
TINNITUS de Gregorio Graziosi
CHILI 1976 de Manuela Martelli
BLANQUITA de Fernando Guzzoni
LOS REYES DEL MUNDO de Laura Mora
AVANTAGES DE VOYAGER EN TRAIN (Ventajas de viajar en tren) de Aritz Moreno
LES TOURNESOLS SAUVAGES (Girasoles silvestres) de Jaime Rosales
LOUP ET CHIEN (Lobo e Cao) de Cláudia Varejão
PALOMA de Marcelo Gomes
CREATURAS (Manticora) de Carlos Vermut

Les inédits

EL SUPLENTE de Diego Lerman
EL RADIOAFICIONADO de Iker Elorrieta
EL HOYO EN LA CERCA de Joaquín del Paso
ESTACIÓN CATORCE de Diana Cardozo
FINLANDIA de Horacio Alcalá
ZAPATOS ROJOS de Carlos Eichelmann Kaiser
APENAS EL SOL deocumentaire de Arami Ullón
EL VIAJE DE JAVIER HERAUD de Javier Corcuera

Les sorties en salles

UN VARÓN de Fabián Hernández
L’EDEN (La Jauria) de Andrés Ramírez Pulido
NAYOLA film d'animation de José Miguel Ribeiro

Déjà en salles

MON PAYS IMAGINAIRE (Mi Pais Imaginario) documentaire de Patricio Guzmán
ALIS documentaire de Clare Weiskopf et Nicolas van Hemelryck
ANNA ET LES LOUPS (Ana y Los lobos) de Carlos Saura (film de patrimoine)
EL AGUA de Elena López Riera
NOS SOLEILS (Alacarras) de Carla Simón
UNICORN WARS de Alberto Vázquez
O FIM DO MUNDO de Basil Da Cunha
TRACES (Restos do vento) de Tiago Guedes
VENTURA de Pedro Costa

INFORMATIONS

Pour plus de renseignements :
39e Reflets ibériques et latino-américains
du 15 au 28 mars 2023
Site officiel : https://www.lesreflets-cinema.com/

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur

CRITIQUES