Banniere_Festival_Animation_Annecy_2020

NEWS

Festival

FESTIVAL LUMIERE 2014 : Chihiro, Keanu Reeves, Nosferatu, de la diversité pour le jour des enfants !

16 octobre 2014

Mercredi 15 octobre, c'était la journée des enfants. Pour l'occasion, les organisateurs du festival Lumière avait prévu, comme chaque année, une séance jeune public. Cette fois-ci, le Japonais Hayao Miyazaki était mis à l'honneur. Grâce à une version numérique faite pour l'occasion par Disney France (dont le PDG était présent à la Halle Tony Garnier), le public a pu découvrir ou redécouvrir "Le Voyage de Chihiro". Les enfants étaient bien présents et ont su donner de la vie à cette projection par leurs réactions sans retenue face à ce chef d'œuvre d'animation. En effet, les différents monstres n'auront pas eu raison de leur enthousiasme, au contraire, les éclats de rire n'ont cessé de ponctuer la séance.

Dans la journée, d'autres copies numériques ont été présentées, montrant ainsi le rôle primordial que joue le festival Lumière dans le monde du cinéma. Effectivement, l'Institut assure lors de chaque édition la restauration de nombreux films pour perpétuer le patrimoine cinématographique mondial et plus spécialement français. C'est donc dans le cadre du cycle Splendeur de la Restauration qu'a été présenté "La Traversée de Paris" au Pathé Cordeliers. Le film de Claude Autant-Lara, sorti en 1956, a été introduit par la cinéaste Marie Amachoukeli. La réalisatrice de "Party Girl" a confié aux spectateurs présents que sa "grand-mère la forçait à regarder ce film, car pour elle c'était des souvenirs ". En effet, sa grand-mère fut obligée de se cacher pendant la guerre et la personne qui lui offrit un abri ne fut autre que Marcel Aymé, le scénariste du film ! Le long métrage n'a quant à lui pas perdu de sa force comique, porté par le trio de rêve Bourvil, Jean Gabin et Louis de Funès.

La soirée du mercredi fut bien chargée pour les festivaliers, qui se sont trouvés face à un dilemme. Au même moment, Keanu Reeves présentait son dernier documentaire en tant que producteur, "Side by Side", tandis que l'Orchestre national de Lyon proposait un ciné-concert dédié au classique de Murnau"Nosferatu, le vampire". Ceux qui choisirent "Side by side", réalisé par Christopher Kenneally, découvrirent un documentaire sur le passage de la pellicule au numérique. De très nombreux témoignages ont été recueillis par le cinéaste américain, notamment ceux de Martin Scorsese, James Cameron, George Lucas et Christopher Nolan entre autres... Les spectateurs de l'auditorium ont, quant a eux, pu vivre une expérience cinématographique unique : le ciné-concert. Cette année, c'est le chef-d'œuvre muet de l'Allemand Friedrich Wilhelm Murnau, "Nosferatu, le vampire", qui était accompagné par l'Orchestre national de Lyon sous la direction de Timothy Brock. Parmi les personnalités présentes, le désormais habitué du festival Laurent Gerra et le réalisateur Rachid Bouchareb. Ces derniers se sont mêlés à la clameur générale à la fin de la représentation. Il faut dire que la performance de l’orchestre a su transporter, le temps d'un film, les spectateurs dans l'imaginaire de Murnau...

Quentin Chirol Envoyer un message au rédacteur