Banniere Festival d'Annecy 2024

NEWS

Festival

Festival de Venise 2023 : "Hors saison", l’impossible retrouvaille selon Stéphane Brizé

9 septembre 2023
Festival de Venise 2023 impression 20
© Michael Crotto, Fourni par la Biennale de Venise

Compétition
HORS SAISON
de Stéphane Brizé
avec Guillaume Canet, Alba Rohrwacher, Sharif Andoura, Emmy Boissard Paumelle, Marie Drucker...

Notre première impression sur le film :

Le nouveau film de Stéphane Brizé ("Je ne suis pas là pour être aimé", "Mademoiselle Chambon"), qu’il a co-écrit avec Marie Druker (qui joue la femme de Guillaume Canet dans le film, mais dont on n’entendra que la voix au téléphone) navigue avec élégance entre drame et comédie. Débutant avec l’arrivée dans un centre de thalasso de Mathieu, acteur de ciné connu mais déprimé, venant de plaquer les répétitions de sa première pièce de théâtre, le film s’imprègne d’emblée du caractère désertique des lieux et silencieux de l’hôtel. Mais c’est dans un doux équilibre entre moments de comédie (la machine à café, moderne mais incompréhensible dans son fonctionnement, le traitement surprenant pour ses jambes, les demandes de selfies du personnel de l’hôtel...) et passages plus difficiles que s’installe l’homme dans sa retraite voulue.

Sa torpeur, c’est une ancienne relation (interprétée avec retenue par Alba Rohrwacher), qui vit là, avec mari et enfant, qui va l’en sortir, en évoquant leurs présents individuels, puis leur passé commun. Dans une mise en scène inhabituelle (il utilise notamment des cartons pour signifier les messages sur téléphone, insère quelques vidéos...), Stéphane Brizé casse un peu le rythme de ce drame sur la séparation et le droit ou non à se retourner sur ses choix, relancé par un très beau thème musical principal signé Vincent Delerm. L’émotion, elle, affleure en permanence, à l’image de ces souvenirs de personnes que l’on porte longtemps, et qui reviennent à la surface ponctuellement. Elle fait de "Hors Saison" un très beau film sur la nécessité des adieux.

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur
Source :