Banniere Festival de Venise 2022 ( Mostra del Cinema de Venezia 2022

NEWS

Festival

Festival de Venise 2022 : "Tár", portrait fictif d’une chef d’orchestre manipulatrice avec Cate Blanchett

2 septembre 2022
Festival de Venise 2022 impression 02 Tar
© Focus Features, Fourni par la Biennale de Venise

Compétition
TÁR
de Todd Field
avec Cate Blanchett, Noémie Merlant, Nina Hoss, Sophie Kauer, Julian Glover, Allan Corduner, Mark Strong...

Notre première impression sur le film :

Lydia Tár, célèbre cheffe d’orchestre, vivant avec l’une de ses premiers violons, donne une Master Class aux États Unis, puis un cours de conduite à Juillard. Tout semble lui sourire et elle s’apprête à enregistrer la 5ème symphonie de Mahler, avec l’orchestre symphonique de Berlin qu'elle dirige, ce qui semble devoir marquer l’apogée de sa carrière. Pourtant, derrière le succès se cachent nombre de manœuvres, professionnelles comme privées. Interprétée par une Cate Blanchett, dans un rôle ambigu comme jamais, jouant de mille nuances pour incarner une femme devenue trop sûre d’elle, donne toute la dimension à ce personnage que sa position a fini par corrompre dans sa relation aux autres.

Doté d’une réelle tension, autour notamment du passé de la musicienne (elle était pianiste auparavant), et des décors dont la froideur renvoie finalement au personnage lui-même, Tár se mue en une fine analyse du pouvoir, de ses exigences et de ses dérives. L’image parfaite du personnage est ainsi mise à mal progressivement, transformant son brio en arrogance, et la soumettant aux regards des autres, proches comme médias ou public. Dénonçant tout autant les excès de pouvoir, les petits arrangements, les manipulations de l’ordre de la stratégie ou du politique, que les lynchages populaires démagos, ce portrait trouble d’une femme se comportant finalement comme les hommes de pouvoir aujourd’hui souvent mis en cause, est une vraie réussite, à découvrir en salles en France le 22 février prochain.

Voir la bande annonce du film "Tár" :

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur
Source :