Parce qu'on en a jamais assez !

NEWS

Festival

Festival de Venise 2019 : Palmarès

8 septembre 2019
Festival de Venise 2019 sélection affiche horizontale news
© Biennale de Venise

Le palmarès de cette 76e édition du Festival de Venise n’aura finalement pas réservé de grandes surprises, primant au final les deux favoris du public et de le presse : "Joker" avec Joaquin Phoenix, lauréat du Lion d’or, et "J’accuse" de Roman Polanski, gagnant du Grand Prix, qu’est venu récupérer sa compagne, Emmanuelle Seigner. Le suédois Roy Andersson a remporté le prix de la mise en scène pour ses tableaux sur l’humanité dans "About Endlessness", tandis que le prix du scénario revenait à YonFan pour "N°7 Cherry Lane", film d’animation complexe et troublant, qui a délivré à cette occasion sur la liberté à Hong Kong. Côté interprétation Luca Marinelli a été primé comme attendu pour le très moyen "Martin Eden", tandis qu’Ariane Ascaride, que l’on adore, a créé la surprise en coiffant au poteau toutes les favorites, alors qu’elle n’a qu’un très second rôle dans "Gloria Mundi" de Guédiguian. Toby Wallace a lui doublé sa collègue Eliza Scanlen pour "Babyteeth", remportant le prix de la révélation. Tandis que l’autre surprise est venu du prix spécial accordé au documentaire, très esprit Michael Moore, "La mafia n’est plus ce qu’elle était".

Côté Orizzonti, on ne peut que se féliciter de la plupart des prix, avec le troublant "Blanco en Blanco" (prix de la mise en scène pour Theo Court, et les prix d’interprétations respectifs pour Sami Bouajila et Marta Nieto, pour les très beaux "Un fils" et "Madre". Idem pour la VR (Réalité virtuelle) avec les magnifiques "The Key" et "A Linah", tous deux primés, l’un pour l’émotion et son sujet, l’autre pour le beau conte qu’il nous offre. Rendez-vous fin août l’an prochain pour la 77e édition.

Palmarès Mostra del cinema 2019

Lion d’or
JOKER
de Todd Phillips

Grand Prix
J’ACCUSE
de Roman Polanski

Prix spécial du jury
LA MAFIA NON È PIÙ QUELLA DI UNA VOLTA
La mafia n'est plus ce qu'elle était
documentaire
de Franco Maresco

Prix de la mise en scène
Roy Andersson
pour ABOUT ENDLESSNESS (Om det oändliga)

Coupe Volpi du meilleur acteur
Luca Marinelli
dans MARTIN EDEN de Pietro Marcello

Coupe Volpi de la meilleure actrice
Ariane Ascaride
dans GLORIA MUNDI de Robert Guédiguian

Prix du meilleur scénario
Yonfan
pour No.7 CHERRY LANE

Prix Marcello Mastroianni de la révélation
Toby Wallace
dans BABYTEETH de Shannon Murphy

Meilleur premier film
YOU WILL DIE AT 20
de Amjad Abu Alala

Prix du meilleur film Orizzonti
ATLANTIS
de Valentyn Vasyanovych

Prix de la mise en scène Orizzonti
BLANCO EN BLANCO
Blanc sur blanc
de Theo Court

Prix spécial du jury Orizzonti
VERDICT
de Raymund Ribay Gutierrez

Prix d’interprétation masculine Orizzonti
Sami Bouajila
dans BIK ENEICH – UN FILS de Mehdi M. Barsaoui

Prix d’interprétation féminine Orizzonti
Marta Nieto
dans MADRE de Rodrigo Sorogoyen

Prix du scénario Orizzonti
Jessica Palud, Philippe Lioret et Diastème
pour REVENIR de Jessica Palud

Prix du meilleur film immersif VR
THE KEY
de Céline Tricart

Prix de la meilleure œuvre interractive VR
A LINHA
de Ricardo Laganaro

Prix du meilleur film linéaire VR
DAUGHTERS OF CHIBOK
documentaire
de Joel Kachi Benson

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur
Source :