Parce qu'on en a jamais assez !

NEWS

Festival

Festival de Venise 2019 : la sélection et d'autres éléments

27 juillet 2019
Festival de Venise 2019 sélection affiche horizontale news
© Festival de Venise

Le 76e Festival de Venise s'annonce à nouveau sous les meilleurs auspices, Toronto n'ayant pas réussi à vider la Mostra de sa substance, qui parvient à conserver, côté compétition, un haut niveau d'expectatives.

Si l'on savait déjà depuis quelques jours, que le japonais Lore-Eda ouvrirait l’événement avec "La vérité" et le duo Deneuve / Binoche, qu'Almodovar recevrait un Lion d'honneur pour sa carrière, et que "The Burnt Orange Heresy" de Giuseppe Capotondi ferait la clôture, on a pu découvrir lors de la conférence de presse de jeudi, que les français seraient présents en force avec "Wasp Network" film d'espionnage signé Olivier Assayas (avec Penélope Cruz, Édgar Ramírez, Gael García Bernal), "J'accuse" de Polanski sur l'affaire Dreyfus (avec Jean Dujardin), et "Gloria Mundi" de Robert Guédguian.

Le contingent américain sera bien présent, Martin Scorsese en moins, avec Steven Soderbergh ("The laundromat", sur les Panama papers avec Meryl Streep, Gary Oldman, Antonio Banderas...), James Gray et son film spatial ("Ad Astra" qui met en scène Brad Pitt et Tommy Lee Jones), Noah Baumbach ("Marriage story" avec Adam Driver, Scarlett Johansson et Laura Dern), Shannon Murphy (le film d'horreur "Baby Teeth") et surtout le très attendu Todd Philips sur le vilain de Batman, "Joker", avec Joaquin Phoenix et Robert De Niro. Assurant ainsi au Lido son contingent de stars, "Seberg", avec Kristen Stewart et Colm Meaney, ainsi que "The king" (pas celui avec Dwayne Johnson réalisé par Zemeckis, mais celui avec Thimothée Chalamet), tous deux hors compétition, ainsi que le canadien Atom Egoyan ("Guest of honour", avec David Thewlis) viendront compléter le tableau.

A noter aussi la présence d'auteurs internationaux reconnus, comme Ciro Guerra ("L'étreinte du serpent"), Haifaa Al-Mansour ("Wadjda"), Pablo Larrain ("El club"), Mario Martone ("Capri Révolution"), Lou Ye ("Nuits d'ivresse printanière") ou Yofan (avec un film d'animation), et hors compétition Costa Gavras et Gabriele Salvatores. Côté sections parallèles, quelques noms connus font aussi leur apparition, de Bartabas à Fabienne Berthaud, en passant par Oliver Hermanus ou Rodrigo Sorogoyen.

Enfin, du côté des documentaires, on notera le nouveau Sergei Loznitsa ("State Funeral"), un film signé Tim Robbins, un docu sur Kubrick ("Never just a dream : Stanley Kubrick and Eyes Wide Shut"), "Woman" de Yann-Arthus Bertrand et Anastasia Mikova ou encore "Roger Waters Us + Them" de Sean Evans et Roger Waters. Et cerise sur le gâteau, après "The young Pope", les festivaliers pourront aussi découvrir les premiers épisodes de "The new pope" de Paolo Sorrentino. Un programme bien appétissant.

Les 20 films en compétition

La vérité de Hirokazu Kore-eda
The Perfect Candidate de Haifaa Al-Mansour
Wasp Network d’Olivier Assayas
Marriage Story de Noah Baumbach
Guest of Honour d'Atom Egoyan
Ad Astra de James Gray
A herdade de Tiago Guedes
Gloria Mundi de Robert Guédiguian
Waiting for the Barbarians de Ciro Guerra
Ema de Pablo Larraín
Saturday Fiction (Lan xin da ju yuan) de Lou Ye
Martin Eden de Pietro Marcello
La mafia non è più quella di una volta de Franco Maresco
The Painted Bird de Václav Marhoul
Il sindaco del Rione Sanità de Mario Martone
Baby Teeth de Shannon Murphy
Joker de Todd Phillips
J'accuse de Roman Polanski
The Laundromat de Steven Soderbergh
No.7 Cherry Lane (Ji yuan tai qi hao) de Yonfan

Les films hors compétition

The Burnt Orange Heresy de Giuseppe Capotondi
Seberg de Benedict Andrews
Vivere de Francesca Archibugi
Mosul de Matthew Michael Carnahan
Adults in the Room de Costa-Gavras
The King de David Michôd
Tutto il mio folle amore de Gabriele Salvatores

 

 

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur