avec ou sans moustache

NEWS

Festival

Festival de Venise 2018 : "Tel Aviv on fire" excellente comédie où l'on rêve de réconciliation

4 septembre 2018

Horizons - Orrizonti
TEL AVIV ON FIRE
de Sameh Zoabi
avec Kais Nashif, Lubna Azabal, Yaniv Biton, Nadim Sawalha, Maisa Abd Elhadi...

Le point de départ de ce film israélien est assez croustillant : le neveu d'un producteur d'une sitcom palestinienne intitulée "Tel Aviv on fire", chargé d'aider l'actrice principale (Lubna Azabal, qui joue une espionne) à bien prononcer l'hébreu, est arrêté à un check-point. Se faisant passer pour le scénariste de la série, l'officier israélien lui met alors la pression en lui demandant que le dernier épisode consacre le mariage de l'héroïne avec un militaire israélien, ceci sous peine de lui rendre la vie impossible.

Bien entendu chacun se régalera d'emblée de la parodie de sitcom au surjeu évident et aux dialogues ridicules. Mais c'est dans le comportement désemparé du personnage principal, les idées saugrenues jaillies de l'esprit de l’officier et finalement la bonne volonté de chacun, espérant presque faire bouger les équilibres (intimes mais aussi politiques) au travers de la série, que réside la sève de cette charmante comédie teintée de politique.

Voir un extrait de « Tel Aviv on fire » :

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur