Banniere Festival Alpe d'huez 2023

NEWS

Festival

Festival de Gérardmer 2021 : un joli twist final qui ne sauve pas "Ghosts of war"

31 janvier 2021
Festival de Gérardmer 2021 impression 08 Ghosts of War film image
© DR, Fourni par le Festival de Gérardmer

Hors Compétition
GHOSTS OF WAR
d’Eric Bress
avec Brenton Thwaites, Kyle Gallner, Alan Ritchson, Theo Rossi, Skylar Astin, Billy Zane, Vivian Gray…

Notre première impression sur le film :

Le film commençait plutôt bien, avec un groupe de soldats britanniques, traversant la France occupée de 1944, dont l’un d’entre eux, enclin à des cauchemars, était sujet à d’étranges visions. Malgré un manque certain d’exposition des personnages (on a un peu de mal à se repérer au début entre les personnages, caractérisés uniquement par leur physique), leur installation dans une maison, où ils prenaient la relève d’autres soldats vraisemblablement pressés de quitter les lieux, promettait nombre de mystère évoquant un passé douloureux, mais aussi une classique maison hantée : traces de combustions autour d’un chaise, malle fermée, bruits dans un soupirail, mystérieuse pièce inaccessible.

Il faudra attendre malheureusement la toute dernière scène du film, pour comprendre enfin de quoi il en retourne, le mal étant malheureusement fait entre temps, l’occupation des lieux par des esprits permettant tout et n’importe quoi, au sein d’un scénario fourre tout à la pourtant très bonne idée de départ. Il est finalement trop facile d’utiliser la fin pour justifier les monceaux d’incohérences de l’ensemble, voué à faire peur avec un trop plein de silhouettes fantomatiques, de soudaines apparition, et de jump scares en tous genres. Au bout de 30 minutes, la peur a évacué les lieux, laissant place à un spectacle plutôt navrant, mettant en scène l’instinct de survie de Chris, Tapert, Butchie, Kirk et Eugene, soldats aussi transparents que ceux qui habitaient les lieux.

Voir la bande annonce du film « Ghosts of War » :

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur
Source :