Parce qu'on en a jamais assez !

NEWS

Festival

Festival de Gerardmer 2015 : "The man in the orange jacket", un slasher des balkans plutôt raté

31 janvier 2015

THE MAN IN THE ORANGE JACKET
de Aik Karapetian
avec Maksim Lazarev, Anta Aizupe, Aris Rozentals...
Compétition

Un film d’horreur des Balkans, c’est déjà un cas en soit. Et en compétition, c’est carrément l’hallucination. Reste que malheureusement, l’intention ne fait pas le film. En racontant le meurtre d’un patron par un employé licencié, puis l’usurpation d’identité que fait ce dernier, le cinéaste Aik Karapetian semble vouloir symboliser une lutte des classes en mode slasher, mais ne fait que délivrer un film auteurisant et vain, formellement peu intéressant, et dont l’utilisation des clichés du genre slasher confine à l’absurde. Et quand on se dit que le film ne contient aucune nudité (malgré la présence de deux jolies prostituées brunes), est avare en meurtres, et que sa durée très courte (1h11) semble en faire le double, ça commence à faire beaucoup. Ni fait, ni à faire.

Anthony REVOIR Envoyer un message au rédacteur