Parce qu'on en a jamais assez !

NEWS

Festival

Festival de Cannes 2019 : "Little Joe", réflexion sur l'incapacité à connaître l’autre, signée Jessica Hausner

18 mai 2019
Festival de Cannes 2019 impression Little Joe image
© Film Institut

Compétition
LITTLE JOE
de Jessica Hausner
avec Emily Beecham, Ben Whishaw, Kit Connor, Kerry Fox, Leanne Best, Lindsay Duncan...

Découverte à Cannes il y a quelques années du côté d’Un certain regard avec les films "Lovely Rita" et "Hotel", l'autrichienne Jessica Hausner est une adepte des ambiances étranges et ultra-esthétisées . "Little Joe" ne déroge pas à la règle, prenant la forme d'un récit d'anticipation qui met en scène une laborantine et ses collègues, ayant créé par manipulations génétiques une plante dont le parfum est sensé rendre heureux. Dans des décors aux couleurs mono-ton, souvent dans les pastels, les conséquences de ces expériences se feront vite sentir, provoquant chez certains une véritable paranoïa.

Conte moral sur la nature du véritable amour, la capacité de l'individu à tisser des liens stables avec les autres, la vengeance potentielle de la nature sur l'homme, le film revêt bien des dimensions philosophiques qui pourraient lui valoir un Prix du jury voire un Prix du scénario. Laissant aussi planer le doute sur la réalité des conséquences des expériences menées, entre scènes inquiétantes dignes des meilleurs thriller et gestion tendue de problèmes familiaux, "Little Joe" joue efficacement avec nos nerfs.

Voir un extrait de « Little Joe » (vostfr) :

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur
Source :