Bagniere comedies_confinement-04

NEWS

Festival

Festival de Cannes 2019 : Armie Hammer a des visions dans l'angoissant mais obscur "Wounds"

25 mai 2019
Festival de Cannes 2019 impression Wounds image
© Netflix

Quinzaine des réalisateurs
WOUNDS
de Babak Anvari
avec Armie Hammer, Dakota Johnson, Zazie Beetz, Alex Biglane, Brad William Henke, Karl Glusman, Kerry Cahill...

Débutant par une scène de bar, un brin angoissante, ce film d'horreur produit par Netflix, introduit divers personnages, plus ou moins étranges, depuis une femme obèse nue (afin de consommer gratis), jusqu'à de grands balaises bourrés aimant la castagne, en passant par un groupe de jeunes probablement mineurs. Puis Babak Anvari nous plonge dans une sombre histoire de malédiction, mêlant messages téléphoniques menaçants, images de têtes coupées ou de tunnel obscur, et insectes un rien invasifs.

Avec un gros travail sur le son, usant de ruptures soudaines, le metteur en scène crée l'inquiétude autour du personnages du barman interprété par Armie Hammer ("Agents très spéciaux", "Call me by your name"), dont l'attitude est finalement loin d'être parfaite. Jalousie maladive, présence récurrente de cafards, amitié-amoureuse, violence sous-jacente, le contexte est en soi angoissant, même si au final les tenants et aboutissants restent assez confus.

Voir la bande annonce de « Wounds » :

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur
Source :