Bannière Cinélatino Toulouse présentiel 9 au 13 juin 2021

DOSSIERTest DVD

Test DVD - ARMADILLO

Date de sortie : 19 avril 2011

Mads et Daniel se sont engagés dans l'armée et sont envoyés, pour leur première mission, dans le camp d'Armadillo, en Afghanistan. Ils sont suivis par la caméra de Janus Metz qui nous offre là une plongée au cœur de la guerre en compagnie de l'armée danoise…

TEST DU BLU-RAY

MENUS

Sobres, efficaces, les menus d’"Armadillo" se développent à partir de la page principale directement accessible après le logo de Distrib Films. Agrémenté par un fond sonore de choix pour représenter le chaos de la situation afghane ainsi qu’un montage de choix présentant des images tirées de la bande annonce cinéma, ce menu est un exemple en la matière que l’on laisserait tourner dans son salon des heures durant.

IMAGE ET SON

Là aussi, c’est du grand art. L’image est sublime, magnifiée par l’élégante photographie de l’œuvre. L’encodage utilisé préserve le grain si particulier du film Janus Metz et offre une image plus nette qu’en salle. Niveau son, Distrib Films n’a pas non plus lésiné. Un master DTS-HD 5.1 pour la VF ET la VO. C’est hyper efficace (notamment lors de l’embuscade) et la diffusion du son est rendue de manière très réaliste. On s’y croirait !

INTERACTIVITÉ

Et pour finir dans l’excellence, l’éditeur ne nous offre pas moins de 60 minutes de séquences coupées qui prolongent l’aventure de ce documentaire hors norme. On peut notamment découvrir comment l’armée danoise a collaboré avec l’armée afghanne ou encore la préparation avant les mission sur le terrain. Toutes ont quelques choses à apporter au long métrage final. On se demande même pourquoi elles ont fini par être coupées par le réalisateur. Il est d’ailleurs quelque peu frustrant de ne pas avoir les raisons de son choix à travers un commentaire audio.

En outre ce bonus de choix, vous aurez aussi droit à Une interview passionnante du réalisateur qui soulève de nombreux sujets de manière très pertinente, une bande annonce de toute beauté, absolument envoutante et intelligemment montée, et une galerie de photo. Bref, une édition à posséder d’urgence !

Bonus :
-Livret (12 pages)
-Scènes coupées (45')
-Entretien avec Janus Metz (7')
-Bande annonce
-Galerie photos

Alexandre Romanazzi Envoyer un message au rédacteur

À LIRE ÉGALEMENT