Parce qu'on en a jamais assez !

YOUNG YAKUZA

Avec

Une approche sujette à polémique

Un jeune homme au chômage se fait engager par la mafia, devant se plier aux codes d'un milieu qu'il ne fréquentait pas jusqu'alors...

Jean Pierre Limosin (« Novo »), grand adepte de culture orientale, a surpris son monde à Cannes, avec « Young Yakuza », documentaire sur l'apprentissage d'un jeune Yakuza. Choisissant de suivre uniquement le quotidien de ce jeune homme de vingt ans, il dépeint avec minutie les aspects visibles de l'Iceberg. Education, discipline, service, loyauté sont donc au rendez-vous, le réalisateur ayant passé un accord avec le clan local consistant en l'absence d'évocation des agissements sombres et autres affaires louches gérées par les Yakuza.

Si la démarche peut porter à polémique, elle a le mérite de rendre possible une approche qui en dit pourtant long. Avec étonnement on assiste au discours éthique du chef de clan qui explique les évolutions de son métier vers des activités... légales ! Et l'on s'amuse au passage des évolutions du code de conduite, avec la possibilité de quitter le clan sans représailles... ni petit doigt coupé ! Un film instructif, mais un rien pollué par des morceaux de rap qui pour bien coller à la vision de la ville, n'en dénotent pas moins quand à celle des personnages.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire