Parce qu'on en a jamais assez !

WHAT'S IN THE DARKNESS

Un film de Yichun Wang

Chronique adolescente

Qu et Zhang sont deux collégiennes, toutes deux filles de policiers. Zhang rêve de partir ailleurs. Qu, elle, s'entraîne à chanter, avec l'un de ses amis. Dans leur petite ville, un cas de viol défraye la chronique...

"What's in the Darkness" est à la fois un film policier, décrivant en arrière-plan l'évolution d'une enquête puis les doutes sur l’identité du tueur, laissant ses victimes violées, et une chronique adolescente, abordant désir d'ailleurs et de changement, premiers émois amoureux, et fantasmes de jeunesse. Son originalité provient justement du point de vue abordé, celui d'une des deux jeunes filles, créant ainsi un filtre vis-à-vis des horreurs se déroulant en arrière-plan, qu'il s'agisse des meurtres ou de l'agressivité d'un père de famille, facilement violent.

Élégant, le film distille aussi cette ambiance estivale qui accompagne si bien un récit de jeunesse et d'innocence. Les jeux de domination à l'école sont décrits avec minutie entre copines médisantes et apprentis chef de gangs, tout comme la tentation de l'interdit (ici une fameuse cassette vidéo dont le contenu fait mystère un temps...). Et le parallèle entre monde adolescent et monde adulte est finement exploité, dans un montage complexe. Non seulement un certain suspense se fait jour, mais la beauté des plans, comme celui du vélo qui s'éloigne sous la pluie avec la fille sur le porte-bagage, aide à livrer un récit un brin nostalgique.

En effet, la place de la tradition a ici son importance, aidant elle aussi à marquer le début d'une prise de distance parfois douloureuse, chaque futur adulte empruntant un jour son propre chemin. "What's in the Darkness", présenté dans la section Generation du Festival de Berlin 2016, constitue ainsi un mélange réussi, laissant un goût amer en bouche tout en ouvrant de multiples possibles.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire