Banniere-Berlinale-2019

WEIRDOS

Un film de Bruce McDonald

Une touchante chronique adolescente

Années 70. Un garçon de 15 ans décide de partir en douce vivre chez sa mère dans une ville du bord de mer. Accompagné de sa petite copine, à laquelle il a promis un "au revoir sexuel", il compte bien au passage profiter d'une fête organisée sur la plage. Mais les différentes personnes qui vont les prendre en stop vont peu à peu changer la donne...

Jolie chronique pleine d'espoirs et d'illusions, "Weirdos" est un road-movie initiatique dans lequel l'affirmation de la personnalité et la capacité à tenir tête aux autres sont mis en avant. Tourné en noir et blanc, le film n'en est pas moins lumineux, donnant aux ados une part de rêve se transformant en perte de l’innocence, face à des adultes dont les personnalités se révèlent progressivement, au delà de la simple façade.

Livrant un double portrait plutôt attachant de deux ados, dont les aspirations s’éloignent peu à peu, le film rappellera forcément à beaucoup des souvenirs d’adolescence mêlant douceur et amertumes. Baladant ses personnages dans un monde de fêtes, de liberté fraîchement acquise et de hippies pas si stables qu’ils en ont l’air, "Weirdos" affirme haut et fort, que « ceux qui sont bizarres », ce sont parfois les adultes. Un film séduisant en diable, provoquant une trouble émotion.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire