Banniere_Festival_Lumiere_2020

LA VERITABLE HISTOIRE DU PETIT CHAPERON ROUGE

Une délicieuse relecture du conte, façon enquête policière

Le petit chaperon rouge se rend chez mère grand pour lui délivrer ses courses. Mais il tombe sur le loup, déguisé, la grand mère liguotée dans le placard. Dans la confusion du moment, un étrange bûcheron fait irruption par la fenêtre…

Voici venu d’Amérique, un dessin animé en images de synthèse, à la fois irrévérentieux, drôle et rythmé. Si l’animation est bien loin d’atteindre le niveau des productions Pixar, cette production indépendante de la nouvelle compagnie des frères Weinstein (anciennement dirigeants de Miramax devenue filiale de Disney) vauit surtout par son scénario tiré par les cheveux, pas crédible un instant, mais c’est le propre de tout conte. Tournant autour de vols répétés des différentes recettes de cuisine qui existent dans le monde de la forêt, il tourne en ridicule le conte, en présentant successivement la même histoire, vue par chacun des protagonistes.

Nous voici donc notamment avec les versions de la buttée chaperon rouge, d’une intrépide grand mère, et d’un loup pas si méchant. Le principe narratif n’est pas nouveau et permet d’éclairer à chaque fois certaines parties de l’histoire, pour faire avancer l’enquête. Les auteurs se premettent du même coup une remise au goût du jour, saisissant au passage certains travers de la société à l’américaine, comme l’excès d’influence des avocats dans la vie des citoyens. On s’amuse donc beaucoup dans cette forêt, où les petits cochons sont de ridicules policiers, et on en redemande.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire