UNE VERITE QUI DERANGE

Un film de Davis Guggenheim
Avec Al Gore...

Militant

Le réchauffement climatique est une réalité que tous les scientifiques s'accordent à juger comme inéluctable si aucun gouvernement n'agit. Al Gore parcourt les Etats Unis pour en démonter les rouages et militer pour une autre politique gouvernementale...

Le documentaire de Davis Guggenheim est à la fois engagé et partisan. Car il s'agit de suivre pendant près d'une heure quarante, la tournée d'Al Gore, dans son pays comme dans le monde, expliquant l'évolution du climat et les conséquences des politiques énergétiques actuelles. Très scolaire, l'exposé n'en est pas moins probant. Illustrations à l'appui, de photos comparées de glaciers à différentes époques à des dessins animés extraits de Futurama, l'orateur remarquable qu'est l'ex vice président américain, montre au néophyte les mécanismes d'un dérèglement climatique en cours.

Car il ne faut pas oublier que ce documentaire s'adresse aux masses. En conséquence, est c'est là sa plus nette limite, ne cherchez pas à y trouver un quelconque approfondissement des articles que vous auriez pu déjà lire ça et là. Point d'expertise ici, juste de la vulgarisation par l'image. Mêlée à des considérations politiques sur la carrière (et donc les récentes élections) de l'homme d'Etat qu'est Al Gore, cela donne "Une vérité qui dérange", étrange produit de lobbying, efficace mais certainement agaçant pour certains.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire