Bagniere comedies_confinement-04

U-235

Un film de Sven Huybrechts

Inglourious Basterd from Belgium

Au cœur de la deuxième guerre mondiale, un commando belge entame une mission suicide entre le Congo Belge et les États-Unis, à bord d’un vieux sous-marins allemand. Leur objectif : convoyer la tonne d’uranium commandée par Roosevelt pour les recherches sur la bombe atomique…

U-235 film image

Disponible en VOD à partir du jeudi 2 avril 2020

"U-235" est un film au budget relativement modeste, qui parvient pourtant à mettre les petits plats dans les grands. Il n’a en effet pas à rougir des hommages qu’il fait à un certain cinéma d’action américain plutôt musclé. On saura ainsi apprécier les clins d’œils aux "Inglourious Basterds" chez les « moutons noirs » et la relation intime qui se crée entre deux officiers de bords opposés, comme dans "A la poursuite d’Octobre Rouge".

Ainsi "U-235" fait tout pour convaincre son public et proposer un divertissement de grande qualité. Les décors, les costumes et les explosions sont au rendez-vous, et de la plus belle facture. Le grand tour de force est également de créer une mise en scène d’action parfaitement lisible. La présentation du sous-marin est très simple et très efficace. Elle permet au spectateur de se repérer sans cesse dans cet espace exigu et de lui permet de comprendre très rapidement ce qui se joue à chacun des postes de l’équipage.

On peut également féliciter une belle écriture de personnages. Bien qu’aucun d’entre eux ne soit très original, ils ont tous le mérite d’exister et d’avoir un arc narratif consistant. On pourra cependant regretter la faiblesse d’écriture du personnage de Nadine, qui ne dépasse le statut du « love interest » et de la fille à papa, que pour deux scènes de tirs, qui ne font en fait qu’une.

Ainsi, sans révolutionner le genre du film de sous marins, "U-235" a le mérite de raconter une histoire originale, sur un aspect très peu exploré de la guerre, avec des protagonistes d’une nationalité rarement mis en scène. C’est un bon divertissement d’action, avec un scénario efficace et des personnages relativement attachants. Une belle réussite belge pour un paris qui n’était pas gagné d’avance.

Thomas ChapelleEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire