Parce qu'on en a jamais assez !

TSAR

Un film de Pavel Lounguine

Un combat théâtral entre politique et religion

Ivan Vassilievitch, dit « le terrible », règne d’une main de fer sur le peuple russe. En pleine guerre contre la Pologne, il voit des traîtres partout et se méfie de tous ses sujets. Suite au retrait du soutien du métropolite (chef de l’église russe) au régime du Tsar, le tyran vient trouver Filip, supérieur du monastère, et le sacre métropolite. Deux visions du pouvoir divin vont alors se confronter au fur et à mesure que le Tsar sombre dans la paranoïa…

Peu de réalisateurs se targuent d'avoir réalisé des films mettant en scène le plus célèbre des Tsars de Russie. Au lieu de s'atteler à un biopic à la manière intégrale, Lounguine choisit de filmer les dernières années de règne du tyran. Celles justement où il plongea le pays dans l'oppression d'une milice sanglante et où son égo et son sentiment de pouvoir atteignirent des sommets.

Toute la force de ce morceau d'Histoire de Russie réside dans l'interprétation de Piotr Mamonov, complètement habité par le despote. Il livre un jeu effroyable, en incarnant un homme en proie à la schizophrénie et à la paranoïa. Le regard atterré lorsqu'il tente de comprendre le message divin, Mamonov offre du spectacle et parvient à nous faire développer presque une empathie pour ce personnage pourtant odieux. C'est lors de la confrontation entre le métropolite et le Tsar que Lounguine parvient à captiver.

Malheureusement, la forme ne met aucunement en valeur ces deux compositions de haute volée. On y retrouve toute l'austérité du cinéma russe propre à Tarkovski ou Eisenstein. La palette des couleurs est presque oppressante. Le réalisateur en fait des tonnes, transformant ce duel en une fresque quasi-épique et théâtrale, avec une musique tonitruante au mixage, volontairement accentuée, qui achève de sonner le spectateur.

Alexandre RomanazziEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE


Bande annonce par Filmtrailer.com

Laisser un commentaire