Parce qu'on en a jamais assez !

TRICKED

Un film de Paul Verhoeven

Paulo revient... avec un petit popaul

Remco, la cinquantaine triomphante, fête son anniversaire avec ses proches. Mais au cours de la soirée, Remco voit débarquer son ancienne maîtresse qui lui annonce sa grossesse. Sans compter que les associés de son entreprise complotent en cachette pour tenter de récupérer ses parts, et que sa propre épouse semble au courant de ses aventures extraconjugales avec la meilleure amie de sa fille…

Sortie en DVD le 2 avril 2014

On aurait presque tendance à ne plus s’en rendre compte, mais "Black Book", ça remonte quand même à plus de sept ans ! D’entrée, on est pris d’une angoisse terrible : entre les revisionnages intensifs de ses chefs-d’œuvre et la découverte (pas toujours heureuse) de leurs quelques remakes, comment était-il possible d’avoir laissé de côté l’hypothèse de revoir un jour Paul Verhoeven nous ressortir un nouveau film ? À vrai dire, on ne sera pas réellement fautif, puisque le cinéaste hollandais a souvent avoué ne plus réussir à trouver de financement au fil des années, ni même de scénario intéressant à filmer depuis son retour au pays de la mimolette. En soi, la sortie totalement inattendue de cet ovni inédit fait donc l’effet d’un coup de tonnerre, d’abord pour de bonnes raisons (chouette, Paulo est de retour !) avant que la réalité ne vienne assombrir le tableau. Mais parler du film est impossible sans évoquer au préalable sa mise en chantier, largement plus intéressante que le film lui-même…

Pour faire simple, histoire de changer d’approche et de tenter de nouvelles approches du 7ème Art, l’ami Paulo se lança dans un projet atypique, héritier du crowdsourcing : développer un film participatif à travers un site Internet sur lequel furent éditées les cinq premières pages d’un scénario, et où les internautes furent sollicités pour écrire la suite de l’intrigue. Mais après avoir reçu un nombre insensé de scénarios, Verhoeven s’est heurté à un problème qu’il n’avait même pas anticipé : non seulement la plupart des scénarios proposés n’étaient pas à la hauteur des premières pages (certains partaient même dans tous les sens), mais un tel calvaire de lecture et de sélection des séquences l’aura contraint à piocher des bouts de script ici et là pour aboutir au final à un moyen-métrage de cinquante minutes, tourné tant bien que mal avec des acteurs non professionnels. En conséquence, un tel processus de fabrication, certes ludique et original dans l’idée mais passablement naïf quand on y réfléchit, ne pouvait qu’accoucher au final d’un résultat on ne peut plus déroutant. Euphémisme, quand tu nous tiens…

Centré sur la descente aux enfers d’un costard-cravate confronté à une manipulation orchestrée par une ancienne maîtresse enceinte, "Tricked" pourrait passer pour un énième DTV sans relief si le nom de Paul Verhoeven n’apparaissait pas au générique. La photo est digne d’un quelconque téléfilm destiné au prime-time d’une chaîne câblée, le scénario limite son canevas manipulateur à des situations pour le moins éculées, les acteurs n’ont même pas l’air d’avoir pris des cours de comédie (hormis Peter Blok, déjà vu dans "Black Book") et la provocation si chère au cinéaste ne se décline qu’au sein d’une poignée de saynètes faiblement corrosives (un peu de vomi sanglant par-ci, un coup de ciseaux sur un faux ventre de grossesse par-là). Pour autant, histoire de crier à nouveau notre amour inconditionnel pour le « Hollandais violent », on se bornera à reconnaître un rythme pépère pas si désagréable à suivre, quelques dialogues assez fendards et une petite parenthèse relativement digeste avant la vraie claque filmique qui se fait toujours attendre. Paulo aura beau accoucher ici de son seul film mineur, le résultat n’a heureusement rien d’un échec. Juste un petit truc insignifiant qui s’oubliera sans mauvais souvenir…

Guillaume GasEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire