Parce qu'on en a jamais assez !

TOMI UNGERER : L'ESPRIT FRAPPEUR

Un film de Brad Bernstein

Découverte d’un artiste espiègle et engagé

Tomi Ungerer - L'esprit Frappeur est un documentaire qui rend hommage à la carrière artistique de ce dessinateur et auteur français de talent. Le film retrace les grandes périodes de l’illustrateur à travers ses œuvres et son interview...

Le documentaire commence par un voyage au travers des paysages irlandais, qui nous amène jusque dans la maison de l’artiste, dans laquelle il nous attend pour nous faire découvrir son œuvre et sa vie. Brad Bernstein nous propose, à travers ce film, une véritable rencontre avec l’artiste Tomi Ungerer. On découvre l’histoire d’un personnage fascinant et espiègle, ainsi qu’une grande rétrospective de ses créations.

Tomi Ungerer est un dessinateur et auteur français né en Alsace en 1931. Il se confit au début du film sur son enfance mouvementée durant l’occupation allemande et la perte de son père, qui lui forgeront plus tard son caractère militant et engagé. Puis il retrace son arrivée à New York en 1956 avec un simple carton de dessins et 60$ en poche pour y faire carrière. C’est là-bas que son succès commence, tout d’abord en tant qu’illustrateur de prestigieux journaux et magazines (New-York Times et Life). Ensuite, il poursuit en tant qu’auteur et dessinateur de livres pour enfants (Les Mellops, Les Trois Brigands, Jean de la lune), grâce à la rencontre avec Ursula Nordström des éditions Harper & Row, qui lui donne sa chance. Il se fait remarquer avec son style graphique plus moderne, libre, épuré, coloré et décalé.

Mais cette originalité et son esprit de contestation lui seront reprochés, lorsqu’il se lancera dans la création d’affiches contre la guerre du Viêt Nam et surtout dans des illustrations satiriques et érotiques (l’ouvrage Fornicon). Cette partie de son œuvre choquera l’Amérique puritaine de l’époque et lui vaudra la censure de ses ouvrages pour enfants. Il trouve finalement sa place en Irlande, où il réside encore aujourd’hui.

Le réalisateur Brad Bernstein aborde l’œuvre de Tomi Ungerer avec la volonté de lui donner vie. Il utilise les dessins de l’artiste pour les mettre en scène grâce à des animations sublimes, qui illustrent les propos de l’artiste et nous aide à mieux aborder son travail. Il se sert également de nombreux documentaires d’époques, de témoignages d’amis illustrateurs, ainsi que des images d’archives personnelles de la famille Ungerer, pour replacer les créations dans leurs contextes historiques et pour mieux comprendre leurs impacts. Le réalisateur prend soin de présenter les différents contextes historiques dans lesquels le travail de l’artiste est né, ce qui donne au spectateur de nombreuses clés de lecture pour mieux appréhender son style et son engagement.

Dès le générique du début, le film nous montre le processus créatif du dessinateur, notamment à travers une scène dans la quelle il dessine dans le vide et où les traits apparaissent dans l’espace. Ce passage rappelle celui du film de Henri-Georges Clouzot, « Le Mystère Picasso » (1956), dans le quel l’artiste peint sur une vitre et où le spectateur peut voir naître le minotaure. C’est grâce à ces effets et à l’animation des illustrations, que l’on se sent transporté dans toute son œuvre. Le film nous fait également passer des bons moments en compagnie de Tomi Ungerer, qui nous retrace l’Histoire à travers sa propre histoire et ses créations. Si vous ne connaissez pas cet artiste et que vous ne deviez voir qu’un seul documentaire sur lui, alors ce film est sans doute le plus bel hommage de toute la carrière artistique de Tomi Ungerer. Il vous donnera sûrement envie de voir l’adaptation en film d’animation de son livre, sorti ces jours-ci dans les salles, « Jean de la lune »…

Olivier BeorchiaEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire