Parce qu'on en a jamais assez !

THE OPERATIVE

Un film de Yuval Adler

Un anti Jason Bourne féminin

Une ex-agente du Mossad infiltrée à Téhéran enquête sur la présence de l’arme atomique en Iran. C’est lors de la fin des années 2000 que cette dernière disparaît des radars des services secrets. Son responsable tente alors de la retrouver avant qu’elle ne devienne incontrôlable…

The Operative film image

Le réalisateur de "Bethléem", découvert à Venise en 2014, Yuval Adler, signe de nouveau un film sur l'espionnage mettant en scène le Mossad. Il s’agit ici d’un thriller redoutable de par le jeu de Diane Kruger, et disposant de passages haletants sans pour autant versant dans les bagarres ou explosions. Il nous plonge dans l'univers sombre de l’espionnage international, qu’il teinte de beaucoup d'humanité, le personnage principal étant plein de doutes et de remords.

Le triangle qui est composé par l'espionne, son officier et sa cible, révèle la complexité du personnage et sa difficulté dans ses relations. Le coté psychologique est ainsi exploité au maximum. L' humilité et le pragmatisme du film sont à contre pied des productions hollywoodiennes. Le suspens est pourtant au rendez vous, sans fioriture. Et une dimension plus palpitante en découle. On s'attachera donc à cette espionne inhabituelle infiltrée à Téhéran. Et si Diane Kruger porte le film de bout en bout sur ses épaules, on regrettera juste que le réalisateur conclue son film avec un dénouement inabouti qui pourra surprendre le spectateur.

David BrejonEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire