Parce qu'on en a jamais assez !

THANK YOU FOR SMOKING

Un film de Jason Reitman

Cynique en diable

Lobbyiste pour l'industrie du tabac, Nick Taylor ne recule devant rien, pas même déblatérer les pires mensonges lors de talk-shows où des enfants cancéreux viennent montrer leur malheur...

"Thank you for smoking" est le premier film de Jason Reitman, fils d'Ivan , réalisateur de quelques grosses comédies américaines, telles "SOS Fantômes" ou "Un flic à la maternelle". Dès cette première oeuvre, il se démarque en choisissant un scénario difficile, à la fois risqué et politiquement incorrect. Et il réussi son pari haut la main, en livrant une comédie d'un cynisme absolu où malgré le brûlant sujet central du tabac (et de ses conséquences sur la santé), aucun des personnages ne fume à l'écran.

Ceci est certainement le luxe d'un scénario qui démonte les rouages du lobbying et montre comment les mensonges financiers sont montés avec peu de scrupules par des hommes d'affaires et leurs conseillés. Dans le monde de Nick Taylor, les chercheurs sont d'anciens nazis reconvertis dans d'improbables recherches, et les marchands de mort (tabac, alcool et armes à feu) se retrouvent régulièrement pour une bouffe en rivalisant quant au nombre de morts que leurs secteurs respectifs peuvent générer.

On rit jaune, mais la démonstration du cynisme des marchands n'en est que plus évidente. Se concentrant sur le personnage au charisme puissant, interprété par Aaron Eckhart tout en sourires faux-culs et en roublardise, le film vise juste et épingle les déviances d'un système qui privilégie intérêts financiers aux questions de santé. Une grande comédie militante.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

À LIRE ÉGALEMENT

Laisser un commentaire