Parce qu'on en a jamais assez !

TEMPURA

Un film de Akiko Ohku

Le touchant portrait d'une jeune femme en quête de soi

Mitsuko vit seule à Tokyo et pour combler sa solitude, elle se fixe des petits défis. Pour l’aider à choisir entre différentes activités, comme assister à un cours de nourriture factice ou passer la journée seule à la plage, elle s’entretient régulièrement avec A (A comme ange gardien) sa petite voix intérieure. Un soir, elle croise Tada, qui intervient quelquefois là où elle travaille, et Mistsuko réalise alors qu’elle est peut-être amoureuse…

Tempura film movie

Avec les interrogations de Mitsuko, Akiko Ohku nous propose un instantané de la jeunesse nippone figée dans des convenances plutôt rigides mais non dénuées d'un certain romantisme. Outre la pression sociale si ancrée au Japon qui les obligent à paraître toujours souriants et parfaits, Mitsuko et Tada se tournent autour longuement avant de lancer une invitation à dîner.

Mitsuko respecte toutes ces règles jusqu'au jour où elle s'aperçoit que la vie peut être différente. Elle comprend que sa manager, une femme très intelligente et respectée, est en fait une femme qui a pris la liberté de vivre sa vie comme elle l'entendait, alors que son amie d'enfance, qui vit pourtant à Rome, est toujours pétrie d'angoisse à l'idée de mal faire.

À l'image de son héroïne, le film semble parfois un peu brouillon, hésitant, puis soudain révèle des scènes surprenantes et magnifiques comme cette parenthèse enchantée dans l'avion qui emmène Mitsuko en Italie. On se laisse très vite séduire par ce personnage infiniment touchant qui tente d'échapper à sa solitude autrement que par des activités planifiées. Un joli portrait de femme réalisé par une femme qui comme quelques autres réalisatrices japonaises emboîtent le pas à Naomi Kawase pour conquérir un public international.

Gaëlle BouchéEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire