Bannière Reflets cinéma ibérique et latino américain 2020

TAKING SIDES

Un film de Istvan Szabo

Pour l'Histoire avec un grand H et pour Harvey Keitel

Après la seconde guerre mondiale, une vaste campagne de dénazification, menée par les alliés, débute en Allemagne. Le major américain Steve Arnold (Harvey Keitel) va s'intéresser au cas du célèbre chef d'orchestre allemand William FURTWÄNGLER accusé d'être le faire valoir culturel du régime nazi. Alors va s'engager un interrogatoire impressionnant dominé par le major accusateur prêt à toutes les ruses psychologiques pour faire fléchir le musicien...

En effet, le soldat U.S. est insensible à l'art classique, lui préférant des musiques plus contemporaines comme le jazz, ce qui va provoquer l'indignation de son officier de liaison (interprété par Moritz BLEIBTREU repéré dans Cours Lola Cours) et de sa secrétaire. Ce film est adapté de la pièce "A torts et à raisons" (qui eu un grand succès avec dans les rôles titres Claude Brasseur et Michel Bouquet) ce qui se ressent dans la mise en scène statique et donne quelques longueurs au récit.

Cependant, Harvey KEITEL nous livre un grand numéro d'acteur dans son personnage d'inquisiteur insensible et retors. Le film interroge le spectateur sur ce qu'il aurait pu faire en pareilles circonstances. Certes cette question a déjà été traitée maintes fois au cinéma (récemment dans AMEN ou Monsieur Batignole),mais l'originalité du film se trouve dans le face à face entre la rigidité de l'armée et la légèreté de la culture.

Arnaud CurtEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire