Banniere_Festival_Animation_Annecy_2020

SPARTACUS ET CASSANDRA

Un film de Ioanis Nuguet

Le choix de enfants

Deux jeunes enfants roms, Spartacus et Cassandra vivent avec Camille. Cette dernière n'est pas leur mère, elle les abrite juste dans son chapiteau-squat. Trapéziste, Camille incite les enfants à rester scolarisés alors que les parents vivent et mendient dans la rue...

Ioanis Nuguet se focalise sur la vie des deux enfants. Il nous montre les dures épreuves qui font partie de leurs vies d'enfants de la communauté Roms. Il tente de communiquer un nouveau souffle de vie et de faire passer un message d'espoir pour l'insertion de cette population. Quotidiennement, le milieu roms est confronté à la mendicité, à la violence, aux arrestations et aussi aux placements en foyer. Camille est comme une famille d’accueil permettant la construction personnelle des enfants. Elle est un personnage neutre pouvant permettre à Cassandra et Spartacus de sortir de la rue et d'avoir un espoir d'un autre avenir.

Ioanis Nuguet a pris le parti de se focaliser sur les enfants de cette famille. Il leur a donné la parole afin d'appréhender leurs inquiétudes, leurs appréhensions concernant l'avenir. Spartacus et Cassandra nous exposent ainsi sans tabou, sans filtre leur volonté d'une vie meilleure. La dure vie et la confrontation entre les parents et les enfants qui ont seulement 13 ans pour Spartacus et 10 ans pour Cassandra est étonnante et rude à la fois. Camille, fan de la culture Tzigane, ainsi que des arts du cirque, est comme une saltimbanque moderne qui offre un lieu de distraction, sorte d’échappatoire pour les jeunes enfants Roms, en ce squat chapiteau de Seine St Denis. Elle leur un espace pour sortir de la dure réalité d'une vie de mendicité, vouée à la rue.

Mais Camille ne s’impose pas dans les choix de la famille. Elle est seulement un lien social entre la communauté et les pouvoirs publics. Elle décrypte les besoins des enfants et modère les choix cruciaux pour l'avenir des enfants. Le réalisateur, Ioanis Nuguet nous met, du point de vue des enfants, face à la réalité de la vie des familles Roms, qui ont quitté leur pays pour une vie meilleure.
Il met à jour les relations familiales, les problèmes d'insertion et les choix de vie pour des parents. Et comme les deux jeunes protagonistes mènent une relation étrange avec leurs parent, ils sont dans l'obligation de prendre des décisions difficiles pour pouvoir évoluer personnellement et avoir un avenir meilleur.

Le documentaire ne peut pas être plus réaliste, car rien n'a été écrit ou scénarisé. Nous sommes dans la vraie vie. Le Récit est parfois dur, tant les dialogues sont intenses de réalité. Il nous propose une peinture rare d'un milieu inconnu du grand public. Une grande découverte par ce récit rempli d'amour.

David BrejonEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire