Parce qu'on en a jamais assez !

SHIVER, L'ENFANT DES TENEBRES

Un film de Isidro Ortiz

Extrêmement efficace

Alors qu'une mère déménage dans une vallée reculée, permettant ainsi à son fils d'éviter la lumière à laquelle il est allergique, ce dernier se trouve mêlé à d'étranges meurtres perpétrés dans les bois...

Sortie en DVD et Blu-ray le 23 janvier 2013

Dans la mouvance des « Rec » et autres « L'orphelinat », voici venue une nouvelle bombe horrifique espagnole, diablement efficace. Usant de ficelles certes rebattues (peur de la forêt, buissons qui frétillent, gargouillis étranges, mèche de cheveux qui s'approche d'un visage allongé en entrant progressivement dans le cadre...), le réalisateur ménage un bon moment le suspense quant à la créature qui sévit dans les parages, provoquant au passage moult frissons, savamment calculés. L'effroi naît en effet rapidement d'un mélange d'irrationnel, de fausses pistes (et si le garçon était un vampire?), et de brusques et gores sections de tendons ou de gorges.

La tension atteint son apogée lors d'une scène redoutablement éprouvante pour les nerfs, dans laquelle le jeune héros, se barricade chez lui et... attend. Angles de vue destructurant l'espace, gros plan sur son visage en sueur, ombres furtives: le stress monte très vite. La seconde partie, si elle est moins effrayante, joue sur le tableau de l'humour, avec l'arrivée du pote gaffeur venu à la rescousse, et l'introduction d'explications plus rationnelles mais non moins rassurantes. On se serait juste passé du plan final, qui n'apporte pas grand chose.

Signalons enfin qu'à Berlin le film a fait beaucoup rire pour sa vision volontairement cliché des touristes allemands, dont l'affriolante jeune mère de famille judicieusement opposé au cliché de la mère espagnole. Vite, on verrouille les portes et on va se coucher.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire