Parce qu'on en a jamais assez !

RED COW

Un film de passage à l’âge adulte

Benny, 16 ans, est la seule fille de Joshua, dont la femme est morte en couche. Ce père, religieux extrémiste israélien regarde son comportement d'adolescente sans tout comprendre et en s'inquiétant de son potentiel éveil sexuel...

"Red cow" est un film israélien de passage à l’âge adulte, prenant comme base l’éveil à la sexualité de son héroïne, une jeune fille rousse, à l’image de la vache sacrée que convoite le père. Découvert au Festival de Berlin 2018 dans la section Geneneration 14Plus, le film tente de rendre à la fois les tensions provoquées en fond d’une période pré-assassinat de Rabin et la pression subie par une jeune fille dans le cadre familial et scolaire, alors que ses premiers émois ont lieu avec une fille.

Si les interprètes ne déméritent pas, l’usage de nombreux symboles, autour notamment de cette vache rousse, n’aident pas à alléger un récit fortement porté sur le dramatique. Le parallèle entre la couleur du pelage de l’animal et celle de la chevelure de la fille, un peu trop évident, semble valoriser d’un côté la protection que le père applique à sa fille. Mais il signifie aussi une sorte d’aboutissement dans le parcours des religieux, souvent plus important que la famille ou la liberté elle-même. Un animal sacré comme symbole de l’éloignement de deux êtres, qui se sont perdus depuis longtemps.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire