Parce qu'on en a jamais assez !

RECONSTRUCTION

Un film de Christoffer Boe

De la complexité d'aimer…

Aimée et Alex se rencontrent à Copenhague et passent une nuit idyllique ensemble. Le lendemain rien n'est plus pareil dans leurs vies respectives. Ils tenteront d'échapper à celles-ci et de s'enfuir ensemble…

Aimée est mariée à August qui est entièrement dévoué à son travail. Alex entretient avec Simone une relation sans passion. Une nuit, dans le métro, leurs regards se croisent et ils se retrouvent dans la chambre d'Aimée, comme dans un rêve. Le lendemain Alex a disparu de la mémoire de tout son entourage et il se rend compte qu'il veut partager son sort avec celui d'Aimée. Aimée, elle, prend conscience que sa vie ne lui convient pas et demande à Alex de s'enfuir avec elle…

Une singularité esthétique et rythmique définit ce film dont l'intrigue est tantôt surprenante, tantôt attendue. Résultat : on met du temps à rentrer dans le film. Pourtant une fois cette première impression passée, on se laisse porter dans les remous psychologiques que traversent les personnages et dans la passion dont on ne sait pas jusqu'à la fin ce qu'elle va devenir. Passion et relations entre les individus sonnent juste tout en paraissant incroyables. La tension de la fin met un beau point final au film et fait résonner en nous les images du mythe d'Orphée. Malgré tout, attention, Reconstruction est un film particulier à ne pas mettre devant les yeux de tout le monde…

Chloé FigueresEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire