Banniere_Festival_Lumiere_2020

PYGMALIONNES

Un film de Quentin Delcourt

Femmes de cinéma

11 femmes françaises viennent témoigner devant la caméra de Quentin Delcourt de leur vie dans le monde du cinéma…

Pygmalionnes film image

Le réalisateur Quentin Delcourt explique que le film était l’occasion pour lui de s’offrir onze masterclass de deux heures et demies avec des femmes qu’il admire. C’était aussi l’occasion pour lui de faire parler ces femmes qui n’en ont que très rarement l’occasion. Il revient en particulier sur les actrices qui, bien qu’elles aient l’habitude d’être devant la caméra, sont toujours derrière un personnage et parlent rarement d’elles-mêmes, ce qu’elles ne pouvaient pas ne pas faire pour l’occasion.

Ce film est donc une expérience extrêmement intime, sans langue de bois, fait dans l’intimité du Studio Harcourt. Aucune d’entre elles ne savait ce qu’il allait faire de ces interviews filmées. Le réalisateur, sans se glisser dans la peau d’un journaliste, établit avec elles une discussion sur différents sujets, du harcèlement au vieillissement, du rapport force homme-femme sur les plateaux aux scènes de nu, de la sensualité aux professions de pouvoir.

Filmées essentiellement en plan très rapproché, les séquences d’interviews sont entrecoupées d’extrait de films, de séances photos, et du discours matriciel d’Agnès Varda et des 82 femmes du collectif 50/50 qui se sont tenues sur les marches du festival de Cannes en 2017. En choisissant d’interviewer des femmes aux parcours et aux origines très différentes, Quentin Delcourt parvient à dresser une vision, si elle ne se veut pas exhaustive, au moins représentative du cinéma français.

Pour tous les amoureux du septième art qui ont été touchés par le mouvement #MeToo et qui se questionnent aujourd’hui sur le média qu’ils aiment tant, aller voir ce film est nécessaire pour ne pas fermer les yeux sur des pratiques qui n’existent pas que de l’autre côté de l’Atlantique.

Thomas ChapelleEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire