Banniere_Fete_Court_Metrage_2021

PELÉ

Le roi Pelé

Une partie de la vie du célèbre footballeur brésilien Pelé, de sa première Coupe du monde remportée en 1958 à sa dernière en 1970 au Mexique….

Sortie le 23 février 2021 sur Netflix

Un homme s'avance. Aidé par un déambulateur, il n'a plus l'aisance d'antan, il s'assoit sur la chaise au milieu de la pièce ? Cet homme, c'est Edson Arantes do Nascimento dit Pelé, également surnommé le roi Pelé, l’un des meilleurs footballeurs de l'histoire.

Le documentaire s'attache à une période de 12 ans de sa vie : de sa première participation à une Coupe du monde en 1958 en Suède à l'âge de 17 ans à sa dernière en 1970 au Mexique à 29 ans. Sur le plan sportif l'accent est mis quasi exclusivement sur ses prestations avec l'équipe nationale durant les quatre Coupes du monde auxquelles il a participé (1958, 1962, 1966 et 1970). Les réalisateurs s'intéresse également à son rapport, en tant qu'idole nationale et mondiale, aux différents gouvernements démocratique et dictatoriaux qui se sont succédé pendant cette période. Pelé apparaît alors comme un homme hors du système, ne prenant jamais position politiquement et restant focalisé sur son football. Ces événements sont mis en parallèle avec la situation sociale et politique du Brésil au même moment. Ainsi le football apparaît hors du temps, offrant par exemple sous la dictature une bulle d'air à la population, une euphorie pendant une période sombre et celui qui permet cela, c'est Pelé.  Et ce même quand la dictature en place essaye de faire de la réussite de l'équipe nationale de football un outil de maintien de l'ordre social.

Le documentaire alterne avec fluidité et sans réel temps mort images d'archives (pour une bonne partie de matchs et de très bonne qualité) et interviews tournées pour l'occasion de Pelé, de sa sœur, de ses amis, des journalistes, des anciens coéquipiers, des ex-entraîneurs, des hommes politiques, dont les propos s'inscrivent parfois en voix off sur les images d'archives. Pelé se livre (peut-être pas assez) avec une certaine franchise dans ses réponses, que se soit sur son infidélité à sa première femme ou sur sa réelle motivation pour sa participation à la Coupe du monde 1970 : c'est avant tout pour lui qu'il le fait (c'est une revanche qu'il se doit à lui-même, après ses blessures lors des Coupes du monde de 1962 et 1966) et non pour le peuple ou le gouvernement de la dictature.

Ainsi en filigrane apparaît l'impact de Pelé sur son pays via ses performances avec l'équipe nationale brésilienne. Comme le dit l'un des protagonistes : « Il fait la gloire du Brésil » . Pelé, par son talent et à travers ses succès acquis avec la Seleçao, devient une gloire nationale, le football se faisant un objet de fierté pour tout un peuple et plaçant le Brésil sur la carte du monde.

Toutefois on a le sentiment que le traitement du sujet manque par moment de profondeur à force de couvrir plusieurs thématiques. De plus il comporte peu de regard critique en dehors de celui d'un ancien coéquipier qui reproche à Pelé sa neutralité politique pendant la période de la dictature, à l'inverse d'un Mohammed Ali qui se positionnait aux États-Unis contre le conflit au Vietnam. Enfin on regrettera que certains aspects de sa vie ne soient pas plus développés, en particulier l'aspect hors football comme sur ses contrats publicitaires et donc sa starification, sa vie privée, son attachement sportif au club du Santos FC ou son passage aux États-Unis aux Cosmos de New York à la fin de sa carrière.

"Pelé" propose une approche intéressante en mixant l'aspect sportif mais également sociétale et politique de la portée des performances individuelles et collectives de Pelé avec l'équipe nationale du Brésil, le tout accompagné d'images d'archives de grande qualité. Même si on n'est pas fan du ballon rond, on se laisse facilement porter. Cependant, on reprochera au documentaire de rester trop en surface de certains aspects de la vie de Pelé ou de ne pas les aborder et d'offrir un portrait manquant d'un peu de nuance.

Kevin GueydanEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire